Mediaephile, Reconstitution Médiévale & Histoire Expérimentale   Bienvenue, Invité. SVP Connexion  
  *===== 21/06/17  Les   I N S C R I P T I O N S   sont   D E F I N I T I V E M E N T   C L O S E S =====*  La mode des forums est passée, cet espace redevient ce qu'il a été au début (un répertoire personnel de favoris). Les inscrits ont conservé leur accès, pour peu qu'ils se connectent régulièrement (la purge des 200j sans connexion est maintenue).  RDV (ou pas !) sur facebook https://www.facebook.com/pg/Mediaephile-...; ou sur Twitter @Eodhel  
  AccueilAideChercherConnexion  
 
Page Index Toggle Pages: 1
Envoyer le fil Imprimer
"galon" systématique en bordure de vêtements sur les enluminures (Read 1 540 times)
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 616
Chateauneuf de Grasse (F-06)
"galon" systématique en bordure de vêtements sur les enluminures
03/04/13 à 09:16:56
 
Ca m'a toujours semblé évident, mais vu que qu'on entend en ce moment, peut-être que ça vaut le coup de consacrer un sujet aux  bordures blanches sur les enluminures, ourlant les poignets les cols et le bas des vêtements.

Certains ont considéré cela comme la présence d'un galon (blanc Tongue, toujours...).

En fait, il s'agit juste d'un trait destiné à renforcer la lisibilité de l'enluminure.

On a trop tendance à oublier qu'un manuscrit est petit (sauf exceptions ) aux alentours d'une feuillet A4 en moyenne, et que les illustrations qu'il contient sont plus petites encore. Même si les visages sont parfois d'une délicatesse et d'un précision surprenantes (essayez vous-mêmes d'en dessiner, vous m'en direz des nouvelles^^), on ne peut pas s'attendre à des représentations scientifiques. Même si la richesse certains peintres sont capables de prouesses (ateliers des frères Limbourg) dans certains manuscrits, cela reste quand même des exceptions. La richesse des étoffes n'est pas systématiquement rendue comme dans les Très riches heures du duc de Berry ou dans Le livre de la chasse de Gaston Phébus (bnf, fr 616). Surtout aux époques antérieures, d'ailleurs.

C'est ainsi que certains ont inventé un "point de trinité" pour décrire de petits amas de points, groupés par trois et figurant des étoffes à motifs. Sur de plus grandes surfaces, ces points peuvent être groupés en couronne, avec un point central.

Bref, il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre, et il faut considérer les contraintes techniques en même temps. D'où l'intérêt de recouper les "indices" tout au long d'un même manuscrit, puis entre manuscrits et de les confronter à d'autres types de représentations : sculptures, bas-reliefs, peintures détaillées et...  textes. Smiley
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Page Index Toggle Pages: 1
Envoyer le fil Imprimer