Mediaephile, Reconstitution Médiévale & Histoire Expérimentale   Bienvenue, Invité. SVP Connexion  
  *===== 21/06/17  Les   I N S C R I P T I O N S   sont   D E F I N I T I V E M E N T   C L O S E S =====*  La mode des forums est passée, cet espace redevient ce qu'il a été au début (un répertoire personnel de favoris). Les inscrits ont conservé leur accès, pour peu qu'ils se connectent régulièrement (la purge des 200j sans connexion est maintenue).  RDV (ou pas !) sur facebook https://www.facebook.com/pg/Mediaephile-...; ou sur Twitter @Eodhel  
  AccueilAideChercherConnexion  
 
Page Index Toggle Pages: 1
Envoyer le fil Imprimer
Oules, pot, pégau, pichet, marmite et compagnie... (Read 3 479 times)
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 570
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Oules, pot, pégau, pichet, marmite et compagnie...
07/18/12 à 09:47:44
 
En cherchant des informations sur les z'oules à cul plat et les z'oules à cul rond (parce que nous avons entendu ce WE l'hypothèque les culs ronds étaient pour cuire et les culs-plats pour stocker), je suis tombée sur cette série de  pdf avec des définitions.

http://iceramm.univ-tours.fr/pdf_forme.php?region=19   (faire varier le dernier chiffre pour changer de région)


Pot
Récipient dont la taille varie beaucoup, mais dont le diamètre d'embouchure est proche du diamètre maximum de la panse.

Oule
Récipient globulaire ou ovoïde sans système de préhension.
(bon alors déjà le monsieur avait faux (et nous aussi) car ce qui mijotait  n'était pas dans une oule car notre récipient avait une anse et était donc un... pot à une anse, ou coquemar (http://www.corpusetampois.com/che-21-peixoto2006hoteldieu8.pdf) )

Un oule est donc un pot, mais seuls les pots dépourvus d'anse sont des z'oules. Et l'oule avec une anse donne le coquemar.


Marmite
Récipient globulaire ou ovoïde à deux anses opposées.

Pegau
Récipient à bec ponté et anse opposée attachée sur la lèvre, panse au moins aussi haute que large. (unité de mesure médiévale, environ 3,8 l)

Pichet
Récipient à profil sur base étroite et diamètre maximal en haut de panse, fond plat, bord incliné lèvre rectangulaire, bec et départ d'anse rubanée  proéminents par rapport au plan d'ouverture.

Cruche
Récipient à panse large, le plus souvent globulaire, une embouchure étroite.

Gargoulette
Récipient de petite taille avec déversoir tubulaire et anse opposée.

Flacon
Récipient de petite taille à goulot.


Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Orlhac
Contributeur
CharteOK
***
Déconnecté


Pour remplacer cette phrase,
RDV dans UserCP > edit
profile

Posts: 248
auvergne
Re: Oules, pot, pégau, pichet, marmite et compagnie...
Reply #1 - 07/18/12 à 12:34:34
 
" l'hypothèque les culs ronds étaient pour cuire et les culs-plats pour stocker)"

Hmmm je ne suis pas sure que mon banquier accepte une hypothèque sur les oules pour garantir mon emprunt  Cheesy

ceci dit merci pour la leçon de vocabulaire pôtier
Back to top
 
 
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 570
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: Oules, pot, pégau, pichet, marmite et compagnie...
Reply #2 - 07/18/12 à 13:41:33
 
Coquemar

Le coquemar est une forme fermée, à col court, munie d'une anse et dépourvue de bec verseur. Connu à la fin du XIIe siècle, ce récipient se développe au cours du XIIIe siècle et devient majoritaire au XIVe siècle, période à partir de laquelle ils supplantent l'oule en tant que pot à cuire. Du XIIIe au XVe siècle la forme connaît une nette évolution perceptible au niveau du col et de la lèvre, de la section de l'anse et du rapport entre les diamètres d'embouchure et de base.

Au XIIIe siècle, les coquemars sont en majorité munis d'une anse creuse et percée ; elle devient massive au XIVe siècle puis étirée en ruban et fixée à la lèvre au XVe siècle.

À la fin du XIVe siècle, plusieurs sous-types apparaissent : certains ont l'aspect de « diabolos », d'autres ont des lèvres aplaties, triangulaires, des cols convexes,...
Le coquemar, très souvent orné d'un décor peint en flammules ou en coulures (motif caractéristique des ateliers de Fosses [Val d'Oise]), n'est pas glaçuré. À partir du XVe siècle cette poterie est glaçurée, en larges aplats internes et externes. Plus qu'un décor, il faut sans doute y voir le souci d'améliorer l'entretien de ce récipient.

http://www.saint-denis.culture.fr/fr/vignet_fich21.htm


(re)Oule

L'oule est un récipient à col court, sans anse ni bec verseur. Durant la période carolingienne, l'oule se caractérise par une lèvre infléchie tendant à l'horizontale. Au cours du Xe siècle, la lèvre devient plus anguleuse adoptant le profil mouluré dit « en bandeau » qu'elle conservera jusqu'à la fin du Moyen Âge. Du XIIIe au XVe siècle, le bandeau devient de moins en moins prononcé jusqu'à s'estomper avec le déclin du type. L'oule est omniprésente dans les dépotoirs domestiques du XIe à la fin du XIIIe siècle. Trapue, à panse globulaire, elle n'est jamais glaçurée mais offre, quasi systématiquement, un décor peint : flammes horizontales ou larges traits se développant en spirale, vers le Xe- XIe siècle, flammules en faisceaux, verticales ou obliques aux XIIe - XIIIe siècles.

À partir du XIVe siècle elle devient plus élancée, sa capacité tend à diminuer et à se standardiser ; elle se raréfie jusqu'à s'éteindre totalement dans le courant du XVe siècle. Quelques rares exemples, à embouchure étroite et dont la capacité excède huit litres, conservent un bandeau très marqué et constituent en quelque sorte, avec leur décor peint et leurs bandes appliquées, une survivance des oules des XIe -XIIe siècles. L'oule est un récipient polyvalent, utilisé pour la cuisson des aliments mais aussi pour leur conservation car sa lèvre, au profil si caractéristique, permet, grâce à ses moulurations, de faciliter l'obturation du pot.
http://www.saint-denis.culture.fr/fr/vignet_fich15.htm
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Page Index Toggle Pages: 1
Envoyer le fil Imprimer