Mediaephile, Reconstitution Médiévale & Histoire Expérimentale   Bienvenue, Invité. SVP Connexion  
  *===== 21/06/17  Les   I N S C R I P T I O N S   sont   D E F I N I T I V E M E N T   C L O S E S =====*  La mode des forums est passée, cet espace redevient ce qu'il a été au début (un répertoire personnel de favoris). Les inscrits ont conservé leur accès, pour peu qu'ils se connectent régulièrement (la purge des 200j sans connexion est maintenue).  RDV (ou pas !) sur facebook https://www.facebook.com/pg/Mediaephile-...; ou sur Twitter @Eodhel  
  AccueilAideChercherConnexion  
 
Page Index Toggle Pages: 1
Envoyer le fil Imprimer
Les "soigneurs," les "herboristes"... (Read 4 263 times)
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 464
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Les "soigneurs," les "herboristes"...
08/22/11 à 08:55:23
 
http://www.grand-sud-medieval.fr/forum/viewtopic.php?f=19&t=4625

Non, non et non, il n'y avait pas de "soigneurs" ni de "guérisseurs" ni d'"herboristes", et en tout cas, certainement pas identifiables grâce à leurs "uniforme de travail" (cf http://mediaephile.com/forum/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?num=1310278913 ).
A part les religieux et les médecins (et encore, les vêtements d'un médecins sont-ils plus liés à son opulence qu'a un code d'uniforme par métier, sauf pour les enseignants dans des universités règlementant les tenues vestimentaires cf http://mediaephile.com/forum/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?num=1212737632 )


Oui on "soignait" avec des plantes, bien obligé (mais aussi des minéraux) mais surtout par l'alimentation en général.
Toutefois, on n'appelait pas ça des "herbes" mais des "simples" et leur culture a très tôt été recommandée dans les jardins (pour un aperçu rapide, consulter http://fr.wikipedia.org/wiki/Capitulaire_De_Villis ).

Et leur usage thérapeutique n'était pas aux mains de tout un chacun mais essentiellement des lieux de culture (au deux sens du terme) : abbaye, monastères, etc.

La guérisseuse du coin, moitié ermite, moitié fofolle, veuve et savante autodidacte, à coup sûr marginale, que chacun va consulter en cachette, cela relève des mythes et légendes.

Pour ceux qui ne sauraient consulter d'autres sources que filmographiques, préférer "Frère Cadfael"  et "Le Frère du Guerrier" à "Dark Crystal et "Conan le barbare".

Au moyen-âge en Europe occidentale et chrétienne, il n'y avait pas de chamanes, il n'y avait pas de sorciers à demi-fous : la religion était omniprésente et on était chrétien (ou juif à la rigueur), n'en déplaise à ceux qui veulent refaire l'Histoire et imposer d'autres religions, qui n'avaient pas leur place en Europe occidentale médiévale ; je rappelle en passant que les Croisades sont des évènements marquants et typiques du MA.
Et l'historiette de la femme qui accompagne son mari en Terre Sainte et qui en rapporte des compétence d'"herboriste" (backgroung plémobile classique et délirant), c'est du pur fantasme : les "écoles de médecine" lointaines n'étaient pas non plus ouvertes aux femmes chez les infidèles - qui ne sont pas plus tolérant envers les femmes que les chrétiens d'Europe occidentale, sans compter la barrière de la langue et la spécificité de plantes locales)

La chamane du coin et ses potions magiques, ça n'est absolument pas représentatif des soins du MA, pas plus que M. Mamadou N'traorédioulala le medium-qui-fait-revenir-ta-femme-et-qui-te-rend-ta-virilité (et qui te fait gagner au loto mais qui ne gagne pas lui-même) n'est représentatif du système de soins en Europe occidentale du XXI°s.


Arrêtons tout de suite les délires, et documentons-nous avant de copier (démarche reconstitution), au lieu de délirer puis de tenter de justifier a postériori (démarche plémobile).

De la doc sur les soins et les soignants ici, avec des pistes de recherche personnelle à compléter  :
http://mediaephile.com/forum/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?num=1212737632
http://mediaephile.com/forum/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?num=1212737684
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 464
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: Les "soigneurs," les "herboristes"...
Reply #1 - 08/23/11 à 13:13:47
 
Merci Frère Abel, je découpe  tes précieuses recommandations, pour les ajouter au fil dédié à la doc sur les soins Wink  Smiley

http://mediaephile.com/forum/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?num=1212737632/11#11
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Bellabre
Pilier
****
Déconnecté


Apprendre, encore apprendre
et toujours apprendre.

Posts: 617
Bordeaux
Re: Les "soigneurs," les "herboristes"...
Reply #2 - 10/29/11 à 10:45:44
 
Eodhel, j'ai trouvé un livre qui pourrait t’intéresser, il s'agit de PERNOUD Régine, Visages de Femmes au Moyen-Age, pp.85-86 à propos des femmes médecins, en plus d'une excellente ressource iconographique Smiley

Bien à toi,
B.
Back to top
 

Ah bein oui! Je comprends mieux là!
 
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 464
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: Les "soigneurs," les "herboristes"...
Reply #3 - 10/29/11 à 14:10:06
 
Merci, il va falloir que je zieute ça Wink
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Berry médiéval
Ex Member


Re: Les "soigneurs," les "herboristes"...
Reply #4 - 11/27/11 à 08:57:29
 
J'ai quand même un cas avéré en Berry (XIIIe siècle). Les chanoines de la collégiale de Levroux, dans l'Indre, ont fait un procès à une femme qui prétendait guérir du feu saint Sylvain (une sorte de maladie de peau, je crois), spécialité locale car le monastère détenait d'importantes reliques invoquées pour ce mal. Le manque à gagner était important pour les religieux, raison pour laquelle ils l'ont traînée en justice.
Le texte ne précise pas si cette femme "soignait" avec des remèdes ou avec de fausses reliques, qui restent, pour ma région, le principal moyen de guérir les gens jusqu'à des périodes très récentes.
Quand aux chamanes, j'ai eu l'occasion de suivre une conférence consternante, mais persuasive pour des esprits simples, menée par un néo-druide affirmant le maintien de ce culte depuis César jusqu'à lui. Pas facile de combattre ce genre d'imposture, les associations de lutte contre les sectes en savent long sur le sujet.
Back to top
 
 
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 464
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: Les "soigneurs," les "herboristes"...
Reply #5 - 11/27/11 à 09:57:40
 
Quote:
Les chanoines de la collégiale de Levroux, dans l'Indre, ont fait un procès à une femme qui prétendait guérir du feu saint Sylvain (une sorte de maladie de peau, je crois), spécialité locale car le monastère détenait d'importantes reliques invoquées pour ce mal. Le manque à gagner était important pour les religieux, raison pour laquelle ils l'ont traînée en justice.


Conclusion : "on" n'allait pas se balader de foire en foire avec son étal de "concurrence déloyale" bien déployé aux yeux de tous, sous peine de risquer de graves ennuis... Wink
Et comme tu le soulignes, on ne connait rien de la "formation" de la thérapeute ni de ses méthodes (peut-être l'utilisation d'une relique, à la façon des moines ?)
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Page Index Toggle Pages: 1
Envoyer le fil Imprimer