Mediaephile, Reconstitution Médiévale & Histoire Expérimentale   Bienvenue, Invité. SVP Connexion  
  *===== 21/06/17  Les   I N S C R I P T I O N S   sont   D E F I N I T I V E M E N T   C L O S E S =====*  La mode des forums est passée, cet espace redevient ce qu'il a été au début (un répertoire personnel de favoris). Les inscrits ont conservé leur accès, pour peu qu'ils se connectent régulièrement (la purge des 200j sans connexion est maintenue).  RDV (ou pas !) sur facebook https://www.facebook.com/pg/Mediaephile-...; ou sur Twitter @Eodhel  
  AccueilAideChercherConnexion  
 
Page Index Toggle Pages: 1
Envoyer le fil Imprimer
La continuité d'existence, de présence (Read 3 006 times)
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 464
Chateauneuf de Grasse (F-06)
La continuité d'existence, de présence
06/22/11 à 13:40:23
 
On entend parfois "ah mais les Romains savaient faire, et puis on en a au XV°s, alors on peut supposer que ça existait toujours au XIII°". Et hop ! on enjambe d'un coup plusieurs centaines d'années et on néglige les évolutions humaines de ce laps de temps...


Si l'on est vraiment intéressé par une démarche de reconstitution médiévale, on se méfie comme de la peste de ce "on peut supposer que".

Tant qu'on n'a pas de preuve de la persistance d'une chose, il est beaucoup plus sage de s'abstenir.

Les rares cas où l'on peut supposer raisonnablement, c'est pour les patrons de vêtements simples.

Mais supposer la présence d'un objet ou d'une technique parce qu'on l'avait avant et qu'on le retrouve ensuite, c'est à éviter absolument, dans le cadre d'une démarche rigoureuse.

Le savoir-faire a pu disparaître ou ne pas s'exporter (les camées, les intailles), l'intérêt a pu décroitre (épées en bronze), la matière première a pu se raréfier drastiquement (le murex)... Donc méfiance...




Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
laetitia
Participant
CharteOK
**
Déconnecté


Pour remplacer cette phrase,
RDV dans UserCP > edit

Posts: 24
Re: La continuité d'existence
Reply #1 - 06/22/11 à 14:56:08
 
Ou alors il faut d'autres indices, d'autres aspects à prendre en compte. Comme la persistance d'un symbole par exemple.
Un historien a utilisé cette continuité sur l'existence des chevaux de bois pour les enfants par exemple.
"La continuité dans le temps est la caractéristique de ces représentations de jeux d'enfants (elle parle entre autre des jeux de balles, des chevaux-bâtons, des youpalas et autres jeux cités par Jean Froissart et François Rabelais), comme l'est aussi leur uniformité à travers les pays de l'Europe médiévale." Ce qui pose le délicat problème : "Est-ce le signe d'une pérennité dans leur pratique ou bien voit-on naître dans ces images une forme de stéréotype ?"

En tout cas, quand on décide d'aller jusque là, il faut toujours le préciser. Préciser le trou temporel dénué de sources, expliqué au-dessus de quoi on passe et pourquoi on fait ce choix.
Back to top
 
 
IP Logged
 
Chabannes
Ex Member


Re: La continuité d'existence
Reply #2 - 06/22/11 à 19:35:36
 
Ou alors si la période est vraiment tres courte..pas plus de 20 ans. Même si l'icono fait quelques fois défaut, il n'est pas impossible que l'objet ou la pratique soit totalement disparue.
Back to top
 
 
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 464
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: La continuité d'existence
Reply #3 - 06/23/11 à 08:18:59
 
20 ans, ce n'est rien, c'est juste une éclipse. Si on a des traces avant et des traces après, je considère que sur 20 ans, il n'y a pas trop de problème de continuité de présence. Smiley (genre un souci d'approvisionnement ponctuel, pour cause de raréfaction de produit ou de guerre ou de catastrophe naturelle ou...).


Mais faire des extrapolations à plusieurs centaines d'années d'écart, là, c'est trop fort.

Surtout à propos de civilisations différentes, avec des moeurs, une couverture géographique et des échanges commerciaux différents.


Ce que j'ai pris est un exemple qu'on entend (trop) souvent :  "les Romains en faisaient , donc on peut supposer que..."

En plus, "les Romains en faisaient"  oublie souvent  de préciser dans quelle partie de l'Empire.
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Page Index Toggle Pages: 1
Envoyer le fil Imprimer