Mediaephile, Reconstitution Médiévale & Histoire Expérimentale   Bienvenue, Invité. SVP Connexion  
  *===== 21/06/17  Les   I N S C R I P T I O N S   sont   D E F I N I T I V E M E N T   C L O S E S =====*  La mode des forums est passée, cet espace redevient ce qu'il a été au début (un répertoire personnel de favoris). Les inscrits ont conservé leur accès, pour peu qu'ils se connectent régulièrement (la purge des 200j sans connexion est maintenue).  RDV (ou pas !) sur facebook https://www.facebook.com/pg/Mediaephile-...; ou sur Twitter @Eodhel  
  AccueilAideChercherConnexion  
 
Page Index Toggle Pages: 1
Envoyer le fil Imprimer
le père indigne qui envoi d'abord sa fille au crash test ! (Read 1 995 times)
L arbalestrier
Contributeur
***
Déconnecté



Posts: 373
St Pancrasse (38)
le père indigne qui envoi d'abord sa fille au crash test !
06/15/11 à 10:02:20
 
Alors voici la tenue de ma cadette (cliquez sur les vignettes).
une tenue simple de "petite gens" pour la seconde moitié du XVe.
Une chemise.
Une robe légère à manche courte lacé par devant.
Des manches longues épinglées.
Simple ceinture de cuir avec boucle de bronze en huit.
Une aumônière.
Un manteau de laine à pan croisé avec boutons d'étain, plus un ruban de laine noué faisant office de ceinture.
la coiffe est une coiffe taille adulte prêté pour la circonstance, d'ou l'aspect "charlotte" sur elle.

Par honnêteté je précise que la robe est en coton (je suis une bille je ne trouve jamais de lin d'aspect "potable" et abordable) et la chemise... ben, je ne sais pas si c'est du lin ou du coton (Drap de grand-mère de récup')
Les chaussures, non visible sur la photo ont un aspect historique (cuir, couture retourné...) mais je n'en connais pas la source, si
source il y a. Elle viennent du site allemand historische-schuhe les seul que je connaisse à vendre des chaussures med' enfant à prix "consommable".

Les points à faire ou à changer... un jour  Roll Eyes :
le cordon blanc de suspente de l’aumônière  (le port de celle-ci est elle d’ailleurs plausible pour une jeune fille de 11 ans ?)
Faire des bas de chausses (j'ai fait le patron mais depuis elle a grandit..  Roll Eyes)

A vous !

...

...


...
Back to top
 
WWW  
IP Logged
 
Chabannes
Ex Member


Re: le père indigne qui envoi d'abord sa fille au crash test !
Reply #1 - 06/15/11 à 15:11:47
 
Rah le gars qui envoit ces gosses comme bouclier humain^^.

C'est sympa dans l'ensemble...la manche raportée me fait un peu tiquer..... piquée un peu basse non?

Sinon en elle même, la gamine n'est pas histo du tout^^ elle a de tros bonnes joues^^. Nan je déconne elle est a croquer^^. Grin
Back to top
 
 
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 277
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: le père indigne qui envoi d'abord sa fille au crash test !
Reply #2 - 06/15/11 à 20:30:47
 
Le rendu est très sympa. Smiley

Dis moi, je ne connais pas de source pour un manteau occidental s'ouvrant en biais ? Tu t'es inspiré de quoi ?

Concernant l'aumônière, je partage ton doute (et aussi, elle est bien trop grande je pense).

Côté coiffe, je ne pense pas que les fillettes enfermaient leurs cheveux sous des bonnets (des chaperons ouverts, ou de parade, oui, mais des bonnets, je n'ai pas de trace : les très jeunes sont tête nue le plus souvent).

Comme ça, au feeling, je dirais que le laçage ne descend pas assez bas. Et en même temps, je me demande si le laçage aurait été justifié sur une pré-adolescente de condition modeste ?  Même interrogation concernant les manches détachables, d'ailleurs.
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
L arbalestrier
Contributeur
***
Déconnecté



Posts: 373
St Pancrasse (38)
Re: le père indigne qui envoi d'abord sa fille au crash test !
Reply #3 - 06/16/11 à 09:08:20
 
Merci pour vos remarques !
Pour celle concernant les manches j'ai eu un gros moment de flottements. Après une rapide recherche j'au eu confirmation qu'il n'y a pas trop de règles dans ce domaine à priori.

Pour l'histoire du laçage effectivement il est beaucoup trop haut, chose détail je n'avais pas remarqué. En même temps elle a bien poussé et il va falloir que je rallonge le bas de sa robe (vive les grands ourlets), ce qui n’enlève pas le fait que à la base le laçage devait déjà être trop haut ! Ce sera pour sa prochaine robe.

Pour l'âge je m'étais laissez dire que vers 11/12 ans ils étaient déjà des "mini adultes" questions vestimentaires.
Mais bon je suis incapable dans l'immédiat de sortir l'historique qui m'a amené à cette conclusion...

Pour le manteau à pan croisé cela vient d'un incunable Français de 1491, "Illustrations de Cy est la danse macabre des femmes".
Il y a plein de modèle différents habillant des femmes/enfants de toutes conditions
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b2200006t  
les images sont un peu sombres parfois mais en jouant avec Photoshop on peu révéler certains détails qui passent inaperçu (boutons...).
En observant certaines enluminures ont peu parfois surprendre quelques vêtements féminin à pan croisé (manteau, sur-robe...)
mais cela semble plutôt une tendance du dernier quart du XVe.

...
Hans Memling, Tryptique Donne, Londres, National Gallery, 1475.


...
Plus tardif (Heures à l'usage de rome, Rouen, Bm, Ms. 3028, F 8v., vers 1510-1520


...
Illustrations de Cy est la danse macabre des femmes, 1491


...
Augustin, la cité de Dieu, enlluminé par maître François, 1475-1480



Back to top
 
WWW  
IP Logged
 
Page Index Toggle Pages: 1
Envoyer le fil Imprimer