Mediaephile, Reconstitution Médiévale & Histoire Expérimentale   Bienvenue, Invité. SVP Connexion  
  *===== 21/06/17  Les   I N S C R I P T I O N S   sont   D E F I N I T I V E M E N T   C L O S E S =====*  La mode des forums est passée, cet espace redevient ce qu'il a été au début (un répertoire personnel de favoris). Les inscrits ont conservé leur accès, pour peu qu'ils se connectent régulièrement (la purge des 200j sans connexion est maintenue).  RDV (ou pas !) sur facebook https://www.facebook.com/pg/Mediaephile-...; ou sur Twitter @Eodhel  
  AccueilAideChercherConnexion  
 
Page Index Toggle Pages: 1
Envoyer le fil Imprimer
[Habillement] La tête doit être toujours couverte ? Non !!! (Read 5 021 times)
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 616
Chateauneuf de Grasse (F-06)
[Habillement] La tête doit être toujours couverte ? Non !!!
02/25/09 à 16:49:24
 
"Les femmes avaient toujours la tête couverte, les cheveux libres étaient ceux des putains"...

Et c'est la marmotte qui faisait les plis des voiles ?  

L'ignoble et réductrice épitre aux Corinthiens de Paul concernait la tenue vestimentaire pendant le culte. http://clio.revues.org/488


Toutes périodes confondues, la chevelure a toujours été objet de tous les soins, c'est la première source de "frime" ostentatoire disponible : la nature humaine est ainsi faite qu'on ne va pas la cacher et que bien des complexes naissent à propos de défaut capillaires (pas assez fournis, pas assez long, pas de la "bonne" couleur), sinon, il n'y aurait pas de postiches.

Sachant qu'une bonne partie des illustrations les plus anciennes qui sont parvenue jusqu'à nous sont des illustrations de bibles ou d'évangiles difficile d'en tirer une conclusion réaliste.

A partir du moment où l'on dispose de suffisamment d'ouvrage profanes, cela devient peut-être plus fiable.

Parmi les plus connues,  Codex Manesse montre clairement des ornements sur le crâne (ces espèces de tourets gondolés qui rappellent vaguement un moule-à-charlotte) mais les cheveux ne sont pas cachés pour autant. La chevelure est décorée, ornée de filets, mais pas dérobée à la vue.

Nombre de manuscrits du XIV° montrent la même chose : la chevelure est travaillée, tressée : les deux saucisses Wink  verticales de chaque côté du visage (France, Angleterre...), puis les lourdes tresses entremêlées de rubans/liens/galons ramenées sur le front (Italie).
Un cerclet, une résille, un voile léger habillent, ornent, décorent, mettent en valeur mais ne cachent pas.

On entend dire (oui mais qui, au fait ?  Huh ) "les femmes mariées et honorables cachaient leur cheveux".
Mwais...
Je pense sincèrement qu'il s'agit là d'une autre forme d'ostentation : afficher l'opulence du ménage en arborant des accessoires de prix, voile, mousseline, toiles fines, batiste...
Sans négliger l'effet "camoufler du temps l'irréparable outrage" : camouflage de chevelure grisonnante, camouflage de cou ridé et de doubles mentons. Plus que les "femmes mariées", ce sont probablement les plus vieilles qui usent d'artifices pour continuer à paraitre = rien de neuf sous le soleil ! Même si les rides ne sont pas représentées sur les fresques, statues et peintures, gageons qu'elles accompagnent probablement ces "accessoires couvrants".

Parce qu'il faut savoir que si on suit les fabliaux, les romans divers et les chansons, toutes périodes confondues l'idéal féminin médiéval est  blond et à peine pubère = entre 14 et 16 ans.  Pas déformé par la maternité, à peine effleuré par les ravages du temps, ce qui explique les silhouettes maigrelettes et filiformes, limite anorexiques, les fronts infiniment lisses, la poitrine souvent plate... (j'ai dit souvent, pas systématiquement Wink : le nichon fugueur d'Agnès Sorel est bien présent et bien rond Cheesy ).



"Messieurs, port de la cale obligatoire !"

Hé bien non, pour eux non plus, les cheveux couverts n'étaient pas une obligation, mais probablement également une façon d'afficher son opulence. Ou simplement une mode.

Même au XII° et au XIII°, la cale n'a probablement qu'un usage pratique : si on compte les "civils" sans rôle précis représentés, les cheveux ne sont pas plus couvert que non-couverts. Même si certains, par simple plaisir de prendre le contre-pied se sont récriés lorsqu'"ailleurs" j'ai osé expliquer qu'au XII°, plus de la moitié des hommes ayant rôle de "figurant" sur les illustrations (= pas les héros, ni les symboles) semblaient avoir la tête nue, il en va de même au XIII° et plus tard.
Ceux qui, croyant avoir une "recherche" d'avance sur le commun des hobbyistes, imposent à tous  d'avoir la tête couverte se fourrent le doigt dans l'oeil jusqu'au coude (ah, tiens, encore une expression du moyen-âge... inutile de préciser oeil droit ou oeil gauche : l'oeil en question dans cette délicate expression est bien un organe impair et la manoeuvre suggérée requiert une certaine souplesse. Hé oui... Roll Eyes ).

En bref, celles et ceux qui ont une coupe de cheveux compatible avec l'époque qu'elles/ils souhaitent faire revivre n'ont nullement besoin de se couvrir le chef... Ceci dit, la coupe à l'écuelle pour ces messieurs (XV°) , et les cheveux aux reins pour ces dames (toutes époques...), ce n'est pas toujours compatibles avec la mode moderne et là, effectivement, "couvrage" de chef quasiment obligatoire, comme cache-misère Smiley

exemple : dans cet ouvrage, la cale est quasi omni...oubliée (et le mantel à manches dépassées, quasi systématique, sur les hommes)
http://www.bl.uk/catalogues/illuminatedmanuscripts/record.asp?MSID=8524&CollID=8...
http://www.bl.uk/catalogues/illuminatedmanuscripts/record.asp?MSID=8524&CollID=8...

Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 616
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: Tête couverte ou pas  :
Reply #1 - 09/26/09 à 09:26:43
 
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 616
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: La tête doit être toujours couverte ? Non !!!
Reply #2 - 04/11/12 à 09:17:05
 
Et juste un exemple en passant : la femme à gauche a les cheveux dénoués, non couverts, non coiffés. C'est donc une putain selon certaines affirmations sans fondement...  Roll Eyes (les mêmes vont hurler à la mort qu'il s'agit d'une exception, que ce modèle-ci ne doit pas être généralisé et patati et patata...)

Bref, c'est la Vierge Marie, enceinte jusqu'aux yeux, mariée et plus que respectable...
Seulement voilà : elle est jeune, et doit contraster avec sa cousine Elisabeth, vieille et enceinte de Jean-le-Baptiste.
Elisabeth cache ses cheveux probablement gris ou blancs, sous de jolis mouchoirs de tête à froufrous, ses rides sont bien visibles. Marie profite de la couleur et de la longueur de ses crins pour les exposer, et faire un contraste. CQFD.


...
http://artbiblique.hautetfort.com/media/00/00/226604204.JPG
Conrad Witz



Et un autre
http://tetramorphe.blogspot.fr/2011/06/jacques-daret-le-retable-de-la-vierge.htm...
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 616
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: [Habillement] La tête doit être toujours couverte ? Non !!!
Reply #3 - 02/20/13 à 09:09:46
 
Cette légende continue à avoir la vie dure.

On continue à lire, en 2013, des affirmations non étayées comme celle-ci (même provenance que "la chemise ne doit pas dépasser au col") :  

Quote:
Effectivement, en théorie, une femme mariée met un voile sur ses cheveux...



Ne vous laissez pas faire : avant de suivre aveuglément, demandez à voir sur quoi la théorie se base Smiley (et là, pfuiiit ! vous allez voir : plus personne...).

On en a parlé à plusieurs reprises : ce que l'on peut déduire des illustrations, c'est que les tête des femmes les plus âgées sont les plus couvertes. Ce qui est logique : rien de tel qu'un voile ou un bonnet pour cacher des cheveux blancs, et rien de tel qu'une "guimpe" pour cacher un menton ou un cou qui s'affaisse.

Quant aux cheveux épars, il faut plutôt y voir une preuve d'oisiveté ou de liberté : il n'y avait pas de brosses à cheveux, seulement des peignes. Une chevelure longue (on ne la coupe pas), à démêler entièrement et seulement au peigne, je vous le recommande !  Tongue Du coup, on va éviter de devoir passer du temps à la démêler, donc si on a une activité, on la tresse, on la recouvre, on la protège. Il n'y a  guère que si on glandouille qu'on peut se permettre de porter des cheveux épars qu'il faut entretenir sans cesse.

De là à déduire que  "une femme mariée met un voile sur ses cheveux",  c'est tout mélanger. Cacher les cheveux d'une femme mariée, ça existe, c'est un précepte talmudique que respectent les juives orthodoxes (http://actualites.ca.msn.com/chroniques/chroniques-emilie-dubreuil.aspx?cp-docum...). Que je sache, la France médiévale était catholique et non juive orthodoxe.
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Page Index Toggle Pages: 1
Envoyer le fil Imprimer