Mediaephile, Reconstitution Médiévale & Histoire Expérimentale   Bienvenue, Invité. SVP Connexion  
  *===== 21/06/17  Les   I N S C R I P T I O N S   sont   D E F I N I T I V E M E N T   C L O S E S =====*  La mode des forums est passée, cet espace redevient ce qu'il a été au début (un répertoire personnel de favoris). Les inscrits ont conservé leur accès, pour peu qu'ils se connectent régulièrement (la purge des 200j sans connexion est maintenue).  RDV (ou pas !) sur facebook https://www.facebook.com/pg/Mediaephile-...; ou sur Twitter @Eodhel  
  AccueilAideChercherConnexion  
 
Page Index Toggle Pages: 1
Envoyer le fil Imprimer
La ceinture "sapin de Noël" (Read 6 370 times)
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 616
Chateauneuf de Grasse (F-06)
La ceinture "sapin de Noël"
01/28/09 à 09:20:28
 
Il y a une saison pour décorer un sapin de Noël  (Décembre...)  et il y a également une période pour accrocher tout un tas des accessoires à la ceinture de notre costume (XV°).

Il y a des choses qu'on ne suspend pas aux branches d'un sapin de Noël (des enclumes,  de la litière pour chat, des pneus-neige, des roues de charrette...), il y a également des objets qui ne devraient pas pendouiller à des ceintures. Comme en beaucoup de cas, la sobriété est meilleur conseillère que l'ostentation : il est plus facile d'éviter les fautes de goût en étant simple qu'en compliquant les choses.  Smiley

On habitait (déjà !) des maisons : on ne  se déplaçait pas avec tout ce barba encombrant lorsqu'on allait faire ses courses ou se balader, à moins d'être mendiant (portez-vous des vêtements défraichis, usés, abondamment percés, rapiécés, êtes-vous éclopés ou handicapé ?) ou pèlerin (idem : costume adéquat avec manteau, chapeau, bourdon, besace...)

Alors, si vous voulez rester crédibles, et si votre fonction n'est pas directement en rapport avec ces outils, oubliez donc de promener sur vos hanches :
- un gobelet (vos hôtes ont des gobelets de prêt  pour leurs invités - si ce n'est pas le cas, changez d'hôtes !)
- des verres-à-pied en étain
- une corne  (dite "à boire" et si peu pratique "nature" qu'elle n'était pas utilisée telle quelle http://mediaephile.com/forum/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?num=1233131322 )
- un peigne
- une cuillère-en-bois-au-manche-percé
- des ciseaux (oui, j'en ai vu) ou des forces
- ...


Par ailleurs, jusqu'à la fin du XIII°, on ne voit presque pas de bourses/aumônière à la ceinture : portez la vôtre plutôt entre votre robe de dessous (chemise) et votre robe de dessus(tunique, robe, cotte...). Mais s'il s'agit d'une aumônière ouvragée portée par un individu de classe aisée, pas d'hésitation : ostentation !  Certains métiers ou activités imposent la présence d'outils : coffin pour aiguiser une faux, étui à calame et à encre, mais de façon générale le pékin moyen présente un aspect sobre.


A partir de la fin du XIV°, on commence à représenter ces messieurs avec une dague  (classe aisée)  coincée dans une escarcelle de hanche quasi omniprésente,  plus éventuellement un couteau dans son fourreau.  L'aumônière des dames devient plus présente également (mais attention, sous la houppelande, jamais dessus et de façon générale, pas sur un vêtement chaud) et on leur voit parfois un trousseau de clés et également (mais pas systématiquement, loin de là) un couteau dans son étui.

Dans le doute ? Deux solutions de port :
- sous la robe de dessus
- dans une gibecière-besace qu'on ne trimballe pas partout avec soi : seuls les pérégrins (pèlerins, pauvres, mendiants) en sont dotés. C'est d'ailleurs particulièrement ridicule - hélas,  Smiley parce que c'est bien pratique, et nous les filles, nous y sommes habituées (*) - à l'épaule d'un riche individu vêtu à la dernière mode.


(*) ruse personnelle mise au point pour la saison qui vient : un joli tout petit panier en vannerie, façon boîte à ouvrage, qui sera garni de fleurs coupées servant de camouflage à tout le petit bordel dont on n'arrive jamais à se débarrasser...

Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Margaux
Ex Member


Re: L'effet "sapin de Noël"
Reply #1 - 04/12/09 à 11:47:56
 
Moi j'ai aussi ma bourse (en cuir souple, qui ressemble à un p'tit paquet) à la ceinture mais je suppose que là aussi, la logique voudrai qu'elle soit planquée sous mes vêtements.
Sinon, vive la facilité de me la faire tirer.

Quant aux escarcelles, c'est pratique pour garder sur moi les objets de la vie courante comme le porte-feuille et le téléphone portable ! Bah oui le XXIè siècle est quand même présent.

Mais là question : je prévois de créer un costume de fin XIVè de personnes riches. Dans ce cas, l'aumônière pourrait être apparente.
Sinon aucune utilité d'en faire une travaillée.

D'après quelques recherches, on pourrait croire à une généralité : riches : on expose son aumônière, "classe moyenne" : on la planque sous la robe elle ne sera visible que si l'on la remonte à la ceinture (ceinture qui était plus souvent en tissu et galons qu'en cuir, non ?)

Roman de la Rose
G. du Lorris - J de Meung pour Louise de Savoie - 15è
...

...

(info tirées d'ici : http://lecarreaumedieval.hautetfort.com/archive/2006/07/03/escarcelle.html)
Back to top
 
 
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 616
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: L'effet "sapin de Noël"
Reply #2 - 04/12/09 à 20:16:03
 
Quote:
Quant aux escarcelles, c'est pratique pour garder sur moi les objets de la vie courante comme le porte-feuille et le téléphone portable ! Bah oui le XXIè siècle est quand même présent.

Je ne sais pas ce que tu entends par "escarcelle", mais si c'est une sacoche en cuir plus ou moins rigide, avec un rabat, et qui se porte à la ceinture et sur la hanche, alors ce n'est porté que par des hommes, à compter d'environ 1350 et durant tout le XV°.

Libre à toi de l'utiliser "parce que c'est pratique" (mais absent) ; si tu me trouves une (une seule!) illustration de ce type de sac porté à la hanche d'une femme "civile lambda", tu as gagné le cocotier, mais en attendant, je préfère dire que c'est à éviter.

Ensuite, à mon avis , ce n'est pas tellement "pour planquer" que ce n'est pas représenté, c'est plus parce que la représentation est liée à une activité en particulier : as-tu beaucoup de photos de Jacky Kennedy à un cocktail, avec un sac shopping 50x35x10 porté à l'épaule ? Ou beaucoup de photos de Joan Baez à un sitt-in avec une micro-pochette de soirée à strass et bandoulière en chaine dorée ? Wink

Il y a ce fil, sur les aumônières-besaces-escarcelles-musettes-havresacs etc Wink  http://mediaephile.com/forum/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?num=1236675905
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Margaux
Ex Member


Re: L'effet "sapin de Noël"
Reply #3 - 04/12/09 à 23:00:16
 
Quote:
Je ne sais pas ce que tu entends par "escarcelle", mais si c'est une sacoche en cuir plus ou moins rigide, avec un rabat, et qui se porte à la ceinture et sur la hanche, alors ce n'est porté que par des hommes, à compter d'environ 1350 et durant tout le XV°.


Oui en effet je parle de ça.
J'avais surtout entendu parler du fait que certains modèles semblaient réservés aux hommes et que la logique voulait que la femme porte une aumônière.
Mais quand j'ai débuté j'ai acheté une escarcelle et je la rentabilise un peu avant de coudre une aumônière  Cheesy

J'ai également une ceinture de cuir ! Nouveau sacrilège, mais bon je n'ai pas encore fini de tisser ma ceinture.
Au moins je suis au courant de ce que je porte de "non correct".

Ce qui m'étonnes c'est le fait que les escarcelles aient pris une telle ampleur alors qu'elles ne sont clairement pas visibles sur les illustrations et que tous ceux qui prétendent détenir la vérité ne la rétablissent pas.
Alors on crie au scandale quand on voit une fille en vert mais pas quand elle a une escarcelle de cuir à la ceinture Cheesy

Enfin bref. Je manque encore cruellement de connaissances pour me défendre en tout point  Grin

Quote:
Libre à toi de l'utiliser "parce que c'est pratique" (mais absent) ; si tu me trouves une (une seule!) illustration de ce type de sac porté à la hanche d'une femme "civile lambda", tu as gagné le cocotier, mais en attendant, je préfère dire que c'est à aviter


Je n'ai jamais cherché et je ne vais pas me ruer pour prouver le contraire parce que j'espère avoir le temps et la patience de modifier mon costume pour être plus historique alors, je me pencherai sur une aumônière car de ce côté-là je suis sure d'avoir des sources pour m'avancer.  Grin
Back to top
 
 
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 616
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: L'effet "sapin de Noël"
Reply #4 - 04/12/09 à 23:55:16
 
Quote:
J'ai également une ceinture de cuir ! Nouveau sacrilège

Gnêê ?  Huh
Saurais-tu dire d'où vient cette "règle sacrée" ?   

Entre une ceinture en cuir avec des appliques (j'ai), et une ceinture tissée en coton mercerisé ou en laine avec un motif non avéré (j'ai aussi), je ne sais pas ce qui est le plus approximatif ?
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Margaux
Ex Member


Re: L'effet "sapin de Noël"
Reply #5 - 04/13/09 à 12:00:02
 
Je commence à avoir du mal moi  Cheesy

Dans mes lectures (et je n'ai plus le nom du livre en tête) ils disaient qu'en général, les dames portaient des ceintures en tissu, en laine tissé, ou même en corde tressée plutôt qu'en cuir.

Alors j'ai gardé bien évidemment ma ceinture de cuir avec des appliques d'étain, moi aussi, tout en me disant que j'en ferai une tissée un de ces 4.
J'ai un peu cherché des images pour tenter de voir si les dires étaient vrais et c'est souvent très dur d'affirmer une telle chose quand on ne voit qu'un trait simple et coloré.
Sauf dans certaines images fin XVè où c'est plus précis.

Mais est-ce vraiment du cuir ???
...
(Memling, Lamentation, 1475. Detail of belt.)

Aussi, au début de mon aventure médiévale, j'ai demandé comment se nommait ces appliques d'étain qu'on retrouve un peu partout sur nos ceinture med actuelles et j'ai entendu tout et n'importe quoi.

A savoir qu'en général une dame de "petite classe" n'avait pas à en avoir car pas assez riche pour s'en procurer, car ce n'était pas de l'étain à l'époque mais de l'or ou de l'argent, ou encore que les déco n'étaient pas des appliques mais bien des dessins faits en tissage, pour le cuir que ça ne servait que pour le tablier de certain artisan ou des lanières pour les chevaux,... bref, je n'ai pas vraiment eu un résultat concluant...

Back to top
 
 
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 616
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: L'effet "sapin de Noël"
Reply #6 - 04/13/09 à 20:34:03
 
Même les ceinture en textile pouvaient être doublée de cuir.
Je te laisse chercher ici-même parmi les rares artefacts conservés,et parmi les livres de compte  et inventaires après décès de certaines femmes ou souveraines.

Maintenant, il est quasiment certain que le cuir que nous trouvons le plus couramment au XXI est beaucoup trop épais et nous avons l'habitude de ne trouver que du cuir de bovin (parfois de porc mais pas en tanné végétal) et quasiment jamais d'ovin. Pourtant, la peau est souple et était utilisée.


Mais pour continuer sur les ceintures en particuliers, il va falloir ouvrir un fil à part. Smiley
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Page Index Toggle Pages: 1
Envoyer le fil Imprimer