Mediaephile, Reconstitution Médiévale & Histoire Expérimentale   Bienvenue, Invité. SVP Connexion  
  *===== 21/06/17  Les   I N S C R I P T I O N S   sont   D E F I N I T I V E M E N T   C L O S E S =====*  La mode des forums est passée, cet espace redevient ce qu'il a été au début (un répertoire personnel de favoris). Les inscrits ont conservé leur accès, pour peu qu'ils se connectent régulièrement (la purge des 200j sans connexion est maintenue).  RDV (ou pas !) sur facebook https://www.facebook.com/pg/Mediaephile-...; ou sur Twitter @Eodhel  
  AccueilAideChercherConnexion  
 
Page Index Toggle Pages: 1
Envoyer le fil Imprimer
Une cale  (c'est un mot féminin pour un bonnet masculin) (Read 5 581 times)
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 464
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Une cale  (c'est un mot féminin pour un bonnet masculin)
08/01/08 à 19:24:30
 


"Le cale ":  et  bien voilà, ça n'existe pas.  
Ce mot est féminin
, à l'origine de la calotte des ecclésiatiques (si ça peut servir de moyen mnémotechniques...).

Au masculin, il existe le "cal" (sans "e"), et c'est un épaississement de peau.  
Preuve ? http://www.cnrtl.fr/definition/cale : il faut balayer les 5 définitions proposées dans la colonne de gauche

CALE(3), subst. fém.
Vx. ,,Coiffure de femme ou d'homme, petit bonnet à brides; au xvie, ce bonnet se porta sans brides`` (Leloir 1961).

Prononc. et Orth. : [kal]. Ds Ac. 1694-1740. Homon. cal. Étymol. et Hist. xiie s. « filet pour retenir les cheveux, sorte de coiffe » (Adam Du Petit Pont, De utensilibus..., 91, 32 ds T.-L.); 1374 « sorte de bonnet » (Ol. de La Marche, Mém., t. I, ch. 1, p. 194 ds Gdf. Compl.); Rich. 1680 note ,,ces sortes de cales commencent à n'être plus en usage``. Terme du nord-est du domaine gallo-rom. (Champagne, Bourgogne, Franche-Comté, FEW t. 17, p. 79a), d'orig. obsc.; − soit dér. régr. de calotte* (REW3, no 1536; EWFS2), bien que cette hyp. fasse difficulté des points de vue chronol. et géogr.; − soit issu par métonymie de l'a. fr. écale au sens de « brou, enveloppe extérieure de la noix » (FEW, loc. cit.; v. aussi Spitzer ds Z. rom. Philol., t. 43, 1923, p. 341), v. écale; dans cette seconde hyp., calotte* serait ou bien dér. de cale, ou bien un mot différent. Bbg. Rigaud (A.). La Vraie Cour des Miracles. Vie Lang. 1969, p. 336 (s.v. calle). − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 6, 146, 199; t. 2 1972 [1925], p. 239; t. 3 1972 [1930], p. 108.

Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 464
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: Une cale  (= bonnet masculin)
Reply #1 - 01/09/12 à 11:53:33
 
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Page Index Toggle Pages: 1
Envoyer le fil Imprimer