Mediaephile, Reconstitution Médiévale & Histoire Expérimentale   Bienvenue, Invité. SVP Connexion  
  *===== 21/06/17  Les   I N S C R I P T I O N S   sont   D E F I N I T I V E M E N T   C L O S E S =====*  La mode des forums est passée, cet espace redevient ce qu'il a été au début (un répertoire personnel de favoris). Les inscrits ont conservé leur accès, pour peu qu'ils se connectent régulièrement (la purge des 200j sans connexion est maintenue).  RDV (ou pas !) sur facebook https://www.facebook.com/pg/Mediaephile-...; ou sur Twitter @Eodhel  
  AccueilAideChercherConnexion  
 
Page Index Toggle Pages: 1
Envoyer le fil Imprimer
Mediéviste ? Médiéphile  ? (Read 41 085 times)
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 542
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Mediéviste ? Médiéphile  ?
07/03/08 à 12:14:20
 
Pour clarifier les choses



Médiéviste = historien diplômé  spécialisé dans l'étude du moyen-âge
Médiéviste = Spécialiste diplômé dans l'étude du moyen-âge (historien, archéologue, restaurateur, chercheur...)

"Médiéphile" = qui aime le moyen-âge  



Rares sont ceux qui sont les deux à la fois.


La plupart d'entre nous sommes simplement "médiéphiles" (et comme les accents n'existent pas sur internet et qu'en latin "ae" se prononce "é", le nom du présent site/forum est ... "Mediaephile" Wink )


Ceux qui se disent médiévistes le font souvent par ignorance et mimétisme (le fameux jargon du hobby, qu'on adopte pour se sentir intégré et qu'on ne remet pas en cause Wink ) : les nouveaux entendent les anciens le dire et répètent.

A moins que ça ne soit par prétention, mais j'y crois moins. Smiley




Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
presle
Contributeur
CharteOK
***
Déconnecté


Pour remplacer cette phrase,
RDV dans UserCP > edit
profile

Posts: 238
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #1 - 06/27/12 à 08:06:24
 
Je trouve ta définition un peu trop réductrice. En effet, tu n'as pas cité les archéologues, ni les restaurateurs du patrimoine  ;(  Kiss Kiss Kiss Kiss
Back to top
 
 
IP Logged
 
Bellabre
Pilier
****
Déconnecté


Apprendre, encore apprendre
et toujours apprendre.

Posts: 617
Bordeaux
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #2 - 06/27/12 à 09:15:20
 
On dit historien  medieviste
Donc on peut imaginer le coller a plein d autre nom!
Back to top
 

Ah bein oui! Je comprends mieux là!
 
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 542
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #3 - 06/27/12 à 09:18:53
 
C'est le mot "historien" qui vous gêne ? On peut en effet le remplacer par une liste désignant "des spécialistes" si vous préférez. Smiley


Il n'est reste pas moins qu'un médiéviste est un spécialiste diplômé (et qui en fait son métier) et que le mot existe dans les dico (http://www.cnrtl.fr/definition/m%C3%A9di%C3%A9viste)


Tandis que "médiéphile" n'est même pas recensé dans le dico, mais composé à partir d'un suffixe "phile" qui indique "un goût, une tendance, une affinité" (http://www.cnrtl.fr/definition/-phile).



Médiéviste désigne un ensemble de gens dont l'étude du moyen-âge (au travers de nombreuses disciplines) constitue le métier. Il n'a jamais désigné et ne désignera jamais des hurluberlus qui se déguisent et jouent aux chevaliers et à la ribaude devant un public amusé. Smiley

"Médiéphile", même si c'est un néologisme, est déjà nettement plus humble et plus réaliste : on aime le moyen-âge, sans prétention d'aucune sorte.




Je peux déjà prédire l'avenir du néologisme "médiéphile" dans le milieu plémobile sous l'emprise sudiste (tiens, un mot en "iste") = aucun Smiley.

Parce que beaucoup de simplistes (tiens, un autre mot en "iste") ont plus de facilité à retenir des mots comme pédophile, zoophile et qu'un autre mot en "phile" (tiens, un calembour à deux centimes) :  ça résonne trop avec ceux qu'ils connaissent déjà et qui  ont une connotation aussi sexuelle que négative. Cheesy  
(mais je crois que la vraie raison qui freine d'adoption du terme par la "communauté gsm" (qui n'en est pas une), c'est google qui te la donnera : recherche "médiéphile", pour voir... )




C'est marrant, pourtant personne ne se trompe entre cinéphile et cinéaste ...  Chacun alors comprend bien la différence entre ceux qui consomment/aiment les films et ceux dont c'est le métier de les construire.
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
treps
Pilier
****
Déconnecté


Reconstituteur intégriste
!

Posts: 629
Epinac (71)
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #4 - 06/27/12 à 11:43:01
 
La définition du dictionnaire de l'académie française est claire : "Personne qui se consacre à l'étude de l'histoire ou de la littérature du Moyen Âge".

Pour moi, l'important c'est que médiéviste, utilisé comme nom et non comme adjectif désigne un spécialiste, voire un professionnel, or je doute que ce soit le cas pour la majorité de ceux qui l'utilisent dans le cadre de ce hobby.

Je pense que médiéphile est plus adapté dans le sens de passionné, pour les playmobils on pourrait aller plus loin et dire que ce sont des neo-médiéphiles, en effet pour beaucoup le moyen âge qu'ils disent représenter est bien plus proche de celui fantasmé au XIXe que de celui qui a réellement existé, je ne les en blame pas, l'imagerie populaire (romans, bd, cinéma, etc.) étant à de rares exceptions près plus basée sur ce fantasme que sur une quelconque réalité historique !

Bruno
Back to top
 
WWW treps treps treps@mac.com  
IP Logged
 
presle
Contributeur
CharteOK
***
Déconnecté


Pour remplacer cette phrase,
RDV dans UserCP > edit
profile

Posts: 238
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #5 - 06/27/12 à 11:45:32
 
Eodhel wrote on 06/27/12 à 09:18:53:
C'est le mot "historien" qui vous gêne ? On peut en effet le remplacer par une liste désignant "des spécialistes" si vous préférez. Smiley


Il n'est reste pas moins qu'un médiéviste est un spécialiste diplômé (et qui en fait son métier) et que le mot existe dans les dico (http://www.cnrtl.fr/definition/m%C3%A9di%C3%A9viste)




Le terme historien ne me gêne nullement, mais, bien que, entre autre, médiéviste, je ne me considère nullement comme historienne.
Comme on dit, chacun son métier.
Back to top
 
 
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 542
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #6 - 06/27/12 à 12:20:12
 
treps wrote on 06/27/12 à 11:43:01:
La définition du dictionnaire de l'académie française est claire : "Personne qui se consacre à l'étude de l'histoire ou de la littérature du Moyen Âge".

Pour moi, l'important c'est que médiéviste, utilisé comme nom et non comme adjectif désigne un spécialiste, voire un professionnel, or je doute que ce soit le cas pour la majorité de ceux qui l'utilisent dans le cadre de ce hobby.

Je pense que médiéphile est plus adapté dans le sens de passionné, pour les playmobils on pourrait aller plus loin et dire que ce sont des neo-médiéphiles, en effet pour beaucoup le moyen âge qu'ils disent représenter est bien plus proche de celui fantasmé au XIXe que de celui qui a réellement existé, je ne les en blame pas, l'imagerie populaire (romans, bd, cinéma, etc.) étant à de rares exceptions près plus basée sur ce fantasme que sur une quelconque réalité historique !

Bruno



Le -->cnrtl<--est un peu moins restrictif pour le substantif (et mentionne une valeur d'adjectif, comme l'utilisait Bellabre - je me contentais moi aussi du substantif).

Quote:
MÉDIÉVISTE, subst.

Spécialiste du Moyen Âge ou de l'un de ses aspects (histoire, civilisation, langue, littérature, musique, etc.).

Aujourd'hui, c'est encore à l'École des chartes que l'apprentissage technique du médiéviste se fait le mieux (...), grâce à des cours combinés (...) de Philologie romane, de Paléographie, d'Archéologie, d'Historiographie et de Droit du moyen âge (Langlois, Seignobos, Introd. ét. hist.,1898, p.38).
− En appos. avec valeur d'adj. Les Scriptores de Gerbert (...) devinrent le manuel classique des musiciens médiévistes (Bénédictins, Paléogr. mus., t.1, 1889, p.9).Le plus complet et sans doute le plus riche en dons divers mais équilibrés, des historiens médiévistes et modernistes de langue française (L. Febvre, Combats pour hist., H. Pirenne, 1920, p.367).
Prononc. et Orth.: [medjevist]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1868 (Littré). Dér. du lat. medium aevum (v. moyen âge); suff. -iste*.

Mais de toute façon,  le hobby seul ne fait pas de nous des médiévistes, ça c'est sûr. Smiley
A la rigueur, on est atteints de -->médiévisme <--
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
aldac
Contributeur
CharteOK
***
Déconnecté


Pour remplacer cette phrase,
RDV dans UserCP > edit
profile

Posts: 201
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #7 - 06/27/12 à 17:51:31
 
Eodhel wrote on 07/03/08 à 12:14:20:
…[Pour clarifier les choses]…
[…Médiéviste = Spécialiste diplômé dans l'étude du moyen-âge (historien, archéologue, restaurateur, chercheur...)

"Médiéphile" = qui aime le moyen-âge  

Rares sont ceux qui sont les deux à la fois.]…


Si je comprends volontiers le désir ici (la nécessité?) de bien mettre en évidence le distinguo qu’il y a sans nul doute lieu de faire entre deux - disons ’’communautés’’ - aux approches fondamentalement différentes qui sont respectivement les leurs pour aborder (et supposer comprendre) divers aspects du Moyen Âge, je doute par contre que soit suffisante et rationnelle la démarche consistant à tenter de les distinguer l’une de l’autre uniquement par l’utilisation de deux vocables différents… ou bien encore, à considérer les études universitaires et les diplômes comme une assurance de sérieux et de crédibilité quant aux suites et conséquences que génèrent les résultats de certains travaux et/ou publications ineptes largement diffusés après avoir été initialement conduits par des ’’spécialistes’’ officiellement diplômés.

Il me semble que dans la liste (non exhaustive il est vrai) commencée ci-dessus, manquent de fait, les citations de spécialistes ’’amateurs’’, qui pourtant travaillent depuis des décennies sur des sujets spécifiques du MÂ, lesdits sujets n’intéressant pas grand monde, les filières universitaires n’ont donc pas lieu d’exister et conséquemment, les diplômes non plus. Ce qui fort heureusement dans certains domaines n’a pas empêché amateurs et autodidactes d’apporter énormément – sinon tout dans certains cas - à une communauté scientifique qui ne s’intéressait pas (ou ne s’intéresse toujours pas) à ces sujets particuliers… sujets particuliers qui pourtant devraient avoir légitimement toute leur place parmi d’autres centres d’intérêt.
Je pense notamment à des pans entiers de la vie au MÂ qui me tiennent à cœur, comme le sont la musique et la poésie lyrique médiévale par exemple, si galvaudées et maltraitées de nos jours. (Des sujets qui ne figurent d’ailleurs pas en bonne place ici non plus, bien qu’omniprésents dans le quotidien de l’homme du MÂ, comme l’attestent d’innombrables témoignages).

Je pense donc que les autodidactes ou les amateurs ( ceux qui aiment) ne méritent pas moins le ’’titre’’ de médiévistes, eu égard à l’importance et au sérieux de leurs travaux, notamment quand ceux-ci apportent leur contribution à la communauté scientifique.

Et pour en finir de couper les cheveux en quatre, celui que vous visez en le désignant par le vocable « médiéphile » n’est en fait (d’après moi) qu’un joyeux bricoleur dont je ne suis même pas assuré qu’il aime réellement le Moyen Âge !
... Playmobil : c’est habituellement plutôt comme ça qu’on dit non ?
Back to top
 
 
IP Logged
 
treps
Pilier
****
Déconnecté


Reconstituteur intégriste
!

Posts: 629
Epinac (71)
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #8 - 06/27/12 à 19:42:16
 
aldac wrote on 06/27/12 à 17:51:31:
Et pour en finir de couper les cheveux en quatre, celui que vous visez en le désignant par le vocable « médiéphile » n’est en fait (d’après moi) qu’un joyeux bricoleur dont je ne suis même pas assuré qu’il aime réellement le Moyen Âge !
... Playmobil : c’est habituellement plutôt comme ça qu’on dit non ?


Au contraire, nous nous considérons nous même humblement comme médiéphiles, c'est à dire passionnés par le moyen âge, sans plus de prétention que ça ;
Les playmobils, comme par exemple au moins 90% des intervenants sur le forum du grand sud médiéval ou comme la majorité des gens qui se déguisent en chevalier pour se taper dessus avec des barres à mine tous les week end dans des fêtes qui n'ont de médiévales que le nom, sont justement ceux qui s'auto-proclament médiévistes, et c'est ça qui nous (me) choque !

Bruno
Back to top
 
WWW treps treps treps@mac.com  
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 542
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #9 - 06/27/12 à 20:03:31
 
Quote:
i je comprends volontiers le désir ici (la nécessité?) de bien mettre en évidence le distinguo qu’il y a sans nul doute lieu de faire entre deux - disons ’’communautés’’ - aux approches fondamentalement différentes qui sont respectivement les leurs pour aborder (et supposer comprendre) divers aspects du Moyen Âge, je doute par contre que soit suffisante et rationnelle la démarche consistant à tenter de les distinguer l’une de l’autre uniquement par l’utilisation de deux vocables différents… ou bien encore, à considérer les études universitaires et les diplômes comme une assurance de sérieux et de crédibilité quant aux suites et conséquences que génèrent les résultats de certains travaux et/ou publications ineptes largement diffusés après avoir été initialement conduits par des ’’spécialistes’’ officiellement diplômés.

Il me semble que dans la liste (non exhaustive il est vrai) commencée ci-dessus, manquent de fait, les citations de spécialistes ’’amateurs’’, qui pourtant travaillent depuis des décennies sur des sujets spécifiques du MÂ, lesdits sujets n’intéressant pas grand monde, les filières universitaires n’ont donc pas lieu d’exister et conséquemment, les diplômes non plus. Ce qui fort heureusement dans certains domaines n’a pas empêché amateurs et autodidactes d’apporter énormément – sinon tout dans certains cas - à une communauté scientifique qui ne s’intéressait pas (ou ne s’intéresse toujours pas) à ces sujets particuliers… sujets particuliers qui pourtant devraient avoir légitimement toute leur place parmi d’autres centres d’intérêt.
Je pense notamment à des pans entiers de la vie au MÂ qui me tiennent à cœur, comme le sont la musique et la poésie lyrique médiévale par exemple, si galvaudées et maltraitées de nos jours. (Des sujets qui ne figurent d’ailleurs pas en bonne place ici non plus, bien qu’omniprésents dans le quotidien de l’homme du MÂ, comme l’attestent d’innombrables témoignages).

Je pense donc que les autodidactes ou les amateurs ( ceux qui aiment) ne méritent pas moins le ’’titre’’ de médiévistes, eu égard à l’importance et au sérieux de leurs travaux, notamment quand ceux-ci apportent leur contribution à la communauté scientifique.

Et pour en finir de couper les cheveux en quatre, celui que vous visez en le désignant par le vocable « médiéphile » n’est en fait (d’après moi) qu’un joyeux bricoleur dont je ne suis même pas assuré qu’il aime réellement le Moyen Âge !
... Playmobil : c’est habituellement plutôt comme ça qu’on dit non ?



L'un de nous deux doit faire un contresens ?... J'ai peut-être mal compris ta réponse ?



Dans ce sujet/définition  ( qui remonte quand même à plus de 4 ans  Huh)  il est question de rappeler à tout le monde que des mots existent, qu'ils ont une signification et qu'il ne suffit pas de se les approprier à tort pour les faire changer de sens.


Médiéviste est un substantif qui désigne une personne dont la  spécialité  est d'étudier le moyen-âge.  



Je fais peut-être un raccourci hasardeux en  pensant spécialité = profession, mais  je pense que c'est largement lié.  Je peux me tromper mais ce que  je comprends de cette définition du cnrtl c'est que quelqu'un dont la profession/spécialité n'a rien à voir avec l'étude (et je dis bien l'étude, pas les suppositions à deux balles des templiers qui veulent justifier de monter sur des dromadaires) du moyen-âge n'est pas un médiéviste...

Par conséquent, aucun guignol plémobile n'est médiéviste ( car un plémobile n'étudie pas, il invente, c'est même ce qui le caractérise), or ce sont les plémobiles qui utilisent ce mot le plus souvent, pour se désigner eux-mêmes.

Nous somme tous, nous qui ne vivons pas d'un métier en rapport avec l'étude du moyen-âge, nous somme tous des médié-philes.  Plémobiles ou pas.  

Certains (enseignants, étudiants, chercheurs, restaurateurs...), sont médiéviste en plus de médiéphiles. Mais ils sont rares.




...



(en fait, dans l'absolu, un médiéviste est a fortiori un médié-phile, c-à-d littéralement, ayant une affinité avec ce qui est médiéval, sinon il doit pas mal s'ennuyer dans son boulot !

...


)


Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 542
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #10 - 06/27/12 à 20:37:42
 
Après, je veux bien comprendre que certains érudits ayant consacré des décennies à des études précises puissent se comparer à des médiévistes "officiels" (et en remontrer à certains blanc-becs franchement diplômés), mais ils restent rares.  
Et ils sont peu présents dans les rangs des plémobiles qui se haussent du col Wink   ( plémobile = la population qui utilise le plus à tort et à travers le terme de "médiéviste", en se l'appliquant, sans en connaître le sens -  et comme le rappelle Bruno, c'est bien ça le plus agaçant).
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
treps
Pilier
****
Déconnecté


Reconstituteur intégriste
!

Posts: 629
Epinac (71)
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #11 - 06/27/12 à 21:58:36
 
Et encore, je trouve le schéma d'Eodhel assez gentil, moi je le verrais plutôt comme ça :
...

A savoir que parmi les playmos, il y en a beaucoup qui ne sont là que pour boire avec leurs copains ou se taper dessus avec des barres à mines qui ressemblent de loin à des épées, le tout en étant payé défrayé, le moyen âge est plus un prétexte qu'une passion à mon avis !

Bruno
Back to top
 
WWW treps treps treps@mac.com  
IP Logged
 
de montis vico
Contributeur
***
Déconnecté


tente la reconstitution
vertueuse, y a du boulot
!

Posts: 196
auvergne-bourbonnais
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #12 - 06/27/12 à 22:08:08
 
Manque la partie reconstit la dedans non?
Back to top
 

Les Compagnons du Sarment dHypocras
 
IP Logged
 
Olivier du Berry
Ex Member


Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #13 - 06/27/12 à 22:29:26
 
C'est un concours de diagramme de Venn ?

La reconstitution est une démarche, les diagrammes ci dessus prennent en compte les personnes Wink
Back to top
 
 
IP Logged
 
aldac
Contributeur
CharteOK
***
Déconnecté


Pour remplacer cette phrase,
RDV dans UserCP > edit
profile

Posts: 201
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #14 - 06/28/12 à 00:12:28
 
Eodhel wrote on 06/27/12 à 20:37:42:
Après, je veux bien comprendre que certains érudits ayant consacré des décennies à des études précises puissent se comparer à des médiévistes "officiels" (et en remontrer à certains blanc-becs franchement diplômés), mais ils restent rares.  
Et ils sont peu présents dans les rangs des plémobiles qui se haussent du col Wink   ( plémobile = la population qui utilise le plus à tort et à travers le terme de "médiéviste", sans en connaître le sens -  et comme le rappelle Bruno, c'est bien ça le plus agaçant).


OK, vous êtes agacés.
Et si je vous disais que je le comprends, et même que je me mets à votre place… me croiriez-vous ?
Ceci dit, il n’est pas question ici de «se comparer» à des médiévistes mais, (pour peu que l’on en ait d’ailleurs quelque chose à faire), c’est bien de se considérer comme tel, voire même pourquoi pas, le revendiquer. Ce qui, précisons-le de suite n’est certes pas mon intention, car personnellement je m’en moque totalement, tout comme d’autres («rares» dites-vous), spécialistes qui n’utilisent jamais ce vocable les concernant, ni ne le revendiquent. En fait disons-le clairement, la plupart du temps ils ne revendiquent rien du tout, même pas la reconnaissance de leurs savants travaux !
Mais ici, qui considérez-vous et classez-vous donc dans la catégorie des médiévistes «officiels» : des «professionnels»(sic)… Soit si vous voulez… Mais ce me semble vraiment par trop réducteur et puisque vous semblez y attacher de l’importance, il est peut-être bon de se pencher à nouveau sur les définitions les plus répandues du mot médiéviste qui ne mentionnent nullement l’aspect ou le caractère professionnel, «le métier»(sic). Cette notion n’apparaît même pas dans celle proposée par (le parfois très contestable) Wikipedia, c’est dire !
Dans chacune des définitions recensées, il n’y est question que de: spécialistes qui s’intéressent ou se consacrent à l’étude du Moyen Âge (histoire, littérature, politique, etc.).
Néanmoins, il existe aujourd’hui - qu’on le veuille ou non - ce qu’il conviendrait d’appeler des «médiévistes» (rares ou moins rares on s’en fiche) qui sont des personnes ou des structures qui étudient des aspects très particuliers de la période médiévale (j’y ai fait allusion dans mon précédent message), qui oeuvrent (le mot n’est pas usurpé) sur des sujets qui n’intéressent a priori personne (ou si peu) dans le monde des «professionnels» reconnus «officiellement»… Sujets d’étude pour lesquels je le répète, il n’existe pas de formation et par conséquent pas de «métiers» ou de «professions» reconnus.
D’ici quelques temps peut-être ?... reparlons-en dans 20 ou 30 ans, au mieux !

En attendant, je continue à penser que le terme «médiéphile» usité ici (et qui n’existe pas, rappelons-le) ne semble pas s’avérer une réponse, ou une solution efficace au problème soulevé, malgré tous vos efforts.

Bref !... SVP, ne pas mettre tout le monde dans le même panier, ou dans le même diagramme, car finalement tout n’est pas aussi simple que cela pourrait paraître à première vue.

treps wrote on 06/27/12 à 21:58:36:
A savoir que parmi les playmos, il y en a beaucoup qui ne sont là que pour boire avec leurs copains ou se taper dessus avec des barres à mines qui ressemblent de loin à des épées, le tout en étant payé défrayé, le moyen âge est plus un prétexte qu'une passion à mon avis !

Bruno


Et si ce n’était-là que le seul problème !
Mais soyez assurés que je partage bien évidemment votre constat et votre déconvenue.

Back to top
 
 
IP Logged
 
Bellabre
Pilier
****
Déconnecté


Apprendre, encore apprendre
et toujours apprendre.

Posts: 617
Bordeaux
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #15 - 06/28/12 à 00:36:55
 
Vous coupez les cheveux en quatre. Medieviste peut s appliquer a un archeologue, philologue, antropologue, ceramologue, et j en passe. Alors reconstituteur medieviste....
Back to top
 

Ah bein oui! Je comprends mieux là!
 
IP Logged
 
treps
Pilier
****
Déconnecté


Reconstituteur intégriste
!

Posts: 629
Epinac (71)
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #16 - 06/28/12 à 01:15:30
 
de montis vico wrote on 06/27/12 à 22:08:08:
Manque la partie reconstit la dedans non?

et
Bellabre wrote on 06/28/12 à 00:36:55:
Vous coupez les cheveux en quatre. Medieviste peut s appliquer a un archeologue, philologue, antropologue, ceramologue, et j en passe. Alors reconstituteur medieviste....

La reconstitution n'est qu'une démarche et sa mise en pratique débouche au mieux sur de l'évocation, tout le monde peut en faire, même sans être médiéviste, médiéphile, etc. Je suis même sûr que certains playmobils en font (parfois sans même le savoir).

Par contre ce qui est sûr c'est qu'aucun playmobil n'est spécialiste du Moyen-Age et en ça j'ai vraiment du mal à les voir s'appeler médiévistes, tous tes exemples eux concernent des spécialistes (qu'ils soient professionnels ou non pour répondre à aldac) !

C'est un abus de langage qui est, à mon avis néfaste à l'image du vrai médiéviste (et des reconstituteurs), beaucoup jouent d'ailleurs sur cette ambiguité pour décrocher des contrats, quand une troupe dit à l'adjoint au maire en charge de la culture qu'il vient avec 10 médiévistes et qu'il vont faire de la reconstitution il y a tromperie, ni plus ni moins, pourtant l'adjoint au maire, lui, croit embaucher pour le week end des médiévistes (dans le vrai sens du terme), pas une bande de pochtrons déguisés ! Idem (voire pire) quand ils vendent des ateliers pédagogiques dans des écoles... Pourtant ils l'écrivent sur leurs sites Internet, sur leurs plaquettes commerciales, etc...

Ces gens ne sont ni spécialistes du Moyen-Age ni ne font de reconstitution, à partir du là j'ai du mal à les laisser dire qu'ils sont médiévistes et qu'ils font de la reconstitution ! C'est mon côté Don Quichotte qui reprend le dessus Wink

Pour l'exemple précis d'hier soir allez faire un tour sur http://www.facebook.com/media/set/?set=a.429258500438573.96267.113582238672869&t... et sur http://www.facebook.com/media/set/?set=a.379659722065118.87944.113582238672869&t... si jamais vous y voyez des médiévistes en train de faire de la reconstitution faites moi signe...

On a réussi à leur faire dire il y a quelques années que ce qu'ils montraient étaient au mieux de l'évocation (dans le sens premier du terme : ils évoquent une certaine vision du Moyen Age) et pas de la reconstitution (dans le sens re-création), maintenant ils considèrent que l'évocation est une étape vers la reconstitution, alors que les deux n'ont rien à voir, ne serait-ce que parce que pour faire une bonne évocation du Moyen Age il faut de bons reconstituteurs, ce qu'ils ne sont pas !

Bruno
Back to top
 
WWW treps treps treps@mac.com  
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 542
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #17 - 06/28/12 à 08:01:57
 
Bellabre wrote on 06/28/12 à 00:36:55:
Vous coupez les cheveux en quatre. Medieviste peut s appliquer a un archeologue, philologue, antropologue, ceramologue, et j en passe. Alors reconstituteur medieviste....


Bah, si tu veux. Smiley Mais en fait, il n'y a que toi qui utilise ce terme comme un adjectif pour compléter un substantif. Wink Depuis le début, je parle du substantif, celui qui désigne une personne, qui désigne un statut. Pas d'un adjectif qui qualifie, qui apporte un complément d'information.


- Un médiéviste a publié un ouvrage  -> statut
- Un historien médiéviste donne un cours  -> complément d'info


Le problème si tu veux, c'est que les plémobiles ne se qualifient pas de médiévistes, ils ne disent pas "nous sommes des déguisés médiévistes".
Ils affirment "nous sommes des médiévistes" :  ils usurpent quasiment une fonction réelle qui existe bel et bien,  et qui est à mille lieues des beuveries-baston-bouffe (dans l'ordre!) qui décrivent le mieux ce qu'ils font réellement.  A la limite, si les déguisés s'avouaient déguisés médiévistes, peut-être que ça passerait mieux. Cheesy  

Tiens regarde : des "déguisés médiévistes" et des "médiévistes déguisés", ça   n'a pas le même sens, dans l'autre sens (en inversant substantif et adjectif)...  
Pareil avec : des "ivrognes médiévistes", ça ne veut pas dire la même chose que des "médiévistes ivrognes"...  


'fin bref.

Abus de langage en toute bonne foi pour cause d'ignorance  ?
Ou bien abus de langage délibéré pour faire plus sérieux sur les plaquettes ?
Ou bien autre chose ?
On ne peut pas savoir, c'est même probablement un mélange des 3.
Mais de toute façon, ils se trompent.  Et pire encore, ils trompent les lecteurs.


En tout cas, comme le souligne Aldac,  les "vrais", les impliqués, ceux qui sont le nez dans la recherche/collecte/re-production, eux ne se revendiquent rien du tout, parce qu'ils sont capable de mesurer, au vu de leur chemin parcouru, le chemin qu'il leur reste à faire pour mériter (déjà à leurs propres yeux)  le statut (et le qualificatif ).  

En fait, c'est pareil dans tous les domaines : les plus humbles sont ceux qui, confrontés à la masse de travail/savoir/connaissance déjà acquise savent que la quête n'est jamais achevée, qu'il y en a encore plus à apprendre/comprendre et qui continuent à creuser ; et ceux qui friment sont ceux qui, ayant à peine commencé n'ont pas encore compris - et parfois ne comprendront jamais! - l'étendue du domaine considéré.


PS : il n'y a pas de mal à être ignorant.  Mais c'est impardonnable de vouloir le rester, comme il est impardonnable de tout faire pour le rester.

PS2 : oui, je sais, ce n'est pas bien sympa de sous-entendre que les plémobiles (il y a un  Smiley sur Playmobil Tongue ) sont avant tout des ivrognes.
En attendant, c'est bel et bien l'image qu'ils donnent, à force de mettre en avant "moultes ripailles et mangeaille", et surtout à force de les voir osciller entre taverne et champ de combat, et de vouloir absolument tout régler "autour d'un bon hypocras".


Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Hugues de Faing
Ex Member


Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #18 - 06/28/12 à 08:30:45
 
Il y a aussi les profs d'histoire d'obédience médiévale, hégéliennement un peu dingues, certes, certes... qui revendiquent une Playmophilie médiéviste tendance touche à tout.  Roll Eyes



https://www.youtube.com/watch?v=e8hMVdDbgyI&feature=plcp


Back to top
 
 
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 542
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #19 - 06/28/12 à 08:41:37
 
Quote:
C'est un concours de diagramme de Venn ?

Ben moi j'aime bien les dessins, ça permet de réfléchir autrement Wink


@ Hugues : j'ai rien compris  Tongue  ( mais je ne peux pas jouer les vidéos, or la réponse est sûrement dedans...)
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Bellabre
Pilier
****
Déconnecté


Apprendre, encore apprendre
et toujours apprendre.

Posts: 617
Bordeaux
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #20 - 06/28/12 à 14:57:25
 
Le substantif medieviste seul n'a pas de sens a mon avis c'est effectivement un abus de langage. En tant qu'adjectif il est plus pertinent. Maintenant que les playmo s'en empare est inévitable. Je doute qu ils ouvrent um dico vu qu ils n ont ouvert aucun ouvrage serieux sur ce qu ils pretendent apprendre aux autres Tongue
Back to top
 

Ah bein oui! Je comprends mieux là!
 
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 542
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #21 - 06/28/12 à 15:02:50
 
Bellabre wrote on 06/28/12 à 14:57:25:
Maintenant que les playmo s'en empare est inévitable. Je doute qu ils ouvrent um dico vu qu ils n ont ouvert aucun ouvrage serieux sur ce qu ils pretendent apprendre aux autres Tongue

Cheesy
+1

( mais où est passé le bouton "j'aime"  ? ^^  )
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
presle
Contributeur
CharteOK
***
Déconnecté


Pour remplacer cette phrase,
RDV dans UserCP > edit
profile

Posts: 238
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #22 - 06/28/12 à 16:43:31
 
Pour résumer tout ce que j'ai lu :

médiéphile : personne aimant le moyen-age
médiéviste : spécialiste de la période

playmobil : évocation du moyen âge
reconstitution : re-création

Et pour les fournisseurs, peut-on faire une classification ? Car faire de la pub en mettant "articles de reproduction" pour vendre de pâles imitations de copies séries B de Viollet le duc, c'est comme essayer de fourguer un buffet style Henri au prix d'un buffet Henri III...

Back to top
 
 
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 542
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #23 - 06/28/12 à 17:45:00
 
presle wrote on 06/28/12 à 16:43:31:
Et pour les fournisseurs, peut-on faire une classification ? Car faire de la pub en mettant "articles de reproduction" pour vendre de pâles imitations de copies séries B de Viollet le duc, c'est comme essayer de fourguer un buffet style Henri au prix d'un buffet Henri III...


Ah, ça, hélas...  Smiley

Et encore, lorsque qu'ils parlent de repros et qu'il mettent les bons documents en face, ça va encore.
Mai sil y en a qui affirment se documenter et qui sont incapable de fournir le moindre embryon de début de preuve... Exemple :  http://mediaephile.com/forum/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?num=1332140530  

Il faudrait presque les recenser, mais il y aurait trop de références.

Autant mettre en avant ceux qui valent la peine, c'est plus rapide (il y a un chapitre pour ça Wink :   http://mediaephile.com/forum/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?board=Troc
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
presle
Contributeur
CharteOK
***
Déconnecté


Pour remplacer cette phrase,
RDV dans UserCP > edit
profile

Posts: 238
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #24 - 06/28/12 à 21:41:04
 
Ben non désolée re-production veut dire refaire comme : c'est à dire que si on a un décor ciselé, on ne le moule pas ; si on réalise des coutures ce ne sera surtout pas à la main ; si l'original à des parties manquantes, on les restitue (puisque l'on vend un objet neuf), ce qui implique une interprétation des sources...

Ce n'est pas parce untel présente sa fabrication couplée à la référence biblio qu'il vous fourgue de la qualité...
Back to top
 
 
IP Logged
 
Berry médiéval
Ex Member


Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #25 - 07/10/12 à 07:10:42
 
Rien que le terme "médiéval" est victime d'abus. Je suis allé dimanche, pour faire plaisir à ma moitié, qui voulait visiter le site, au "marché médiéval" de Mehun/Yèvre, dans le Cher. Un florilège d'oreilles de lutin mal collées, de fausses blessures sanglantes bien comme il faut, de chaussures de sport portées sous des tuniques pseudo-templières... Les stands étaient encore pires: poteries régionales, bière en bouteille, t-shirts de dragons et de loups..., en bref, la seule chose qui faisait authentique était le château.
Mais quelle image du Moyen-âge les visiteurs s'approprient-ils sur ce genre de manifestation? Qu'on appelle ça des fêtes d'inspiration médiévale, comme on le fait pour les jardins, ça passerait encore mais là c'est de l'escroquerie intellectuelle. On y reconnait la période médiévale autant que la Guerre des étoiles illustre la conquête spatiale à l'époque de la Guerre froide.
Back to top
 
 
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 542
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #26 - 07/10/12 à 07:49:23
 
Quote:
Rien que le terme "médiéval" est victime d'abus. Je suis allé dimanche, pour faire plaisir à ma moitié, qui voulait visiter le site, au "marché médiéval" de Mehun/Yèvre, dans le Cher. Un florilège d'oreilles de lutin mal collées, de fausses blessures sanglantes bien comme il faut, de chaussures de sport portées sous des tuniques pseudo-templières... Les stands étaient encore pires: poteries régionales, bière en bouteille, t-shirts de dragons et de loups..., en bref, la seule chose qui faisait authentique était le château.
Mais quelle image du Moyen-âge les visiteurs s'approprient-ils sur ce genre de manifestation? Qu'on appelle ça des fêtes d'inspiration médiévale, comme on le fait pour les jardins, ça passerait encore mais là c'est de l'escroquerie intellectuelle. On y reconnait la période médiévale autant que la Guerre des étoiles illustre la conquête spatiale à l'époque de la Guerre froide.


Cela fait des années que nous (ici, mais pas seulement) dénonçons cette consternante exploitation, tant par les organisateurs que par certaines associations de spectacle. Nous appelons ces manifestations des "kermesses meRdiévales" (et leurs acteurs, des plémobiles) et nous les évitons le plus possible en privilégiant  les réunions privées (c-à-d sans contrainte de retour sur investissement et sans contrat nous liant à un quelconque public).

En fait, c'est  triste mais ces kermesses répondent tout à fait à la demande du touriste qui promène le dimanche car elles font écho à sa "connaissance" du moyen-âge.  

En réalité, même dans notre hobby (mais pas sur ce forum, bien entendu), il y a une immense majorité de gens qui se contentent de se déguiser en se tapant dessus à coup de barre de fer en forme d'épée. Et même les "marchés médiévaux" censés nous fournir en équipement dédié sont largement envahis par des stands de colifichets madintaillouane et des stands d'alimentation/restauration 100% XXI°s (hé oui, il faut bien rentabiliser la location de la halle du marché...).

Et ce n'est pas avec les programmes "historiques" de la télévision nationale que l'imaginaire collectif va prendre de la hauteur : la  série de l'été (inquisitio, pour ne pas la nommer), racoleuse à mort et bourrée de clichés, de préjugés et d'erreurs ne va rien arranger dans l'imaginaire collectif, déjà prompt à simplifier rêverie et réalité afin de flotter dans un superficiel rassurant.
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
presle
Contributeur
CharteOK
***
Déconnecté


Pour remplacer cette phrase,
RDV dans UserCP > edit
profile

Posts: 238
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #27 - 07/10/12 à 08:03:27
 
J'ai fait Mehun sur Yèvre il y a quelque années en tant qu'exposant. J'ai faillie repartir à peine arrivée.

Malheureusement cette tendance à la médiocrisation des fêtes "médiévales" se généralise. J'étais le week-end dernier à Bayeux Au milieu des stands de patisserie, bijou en plume d'oiseaux d'amérique du sud, poterie locale, j'en passe et des meilleurs, vous trouviez 4 compagnies de reconstit. Les stands d'artisans proposant des produits de qualité étaient dispatchés partout sur le parcours de la fête, histoire de faire style med un peu partout.
Navrant quand l'on sait que l'organisateur de cette fête est celui qui exporte dans toutes les régions de France le concept des marchés de reconstitution , qui, à mon point de vue, n'ont plus d'historique que le nom. Mais faut bien vivre, n'est-ce pas ...
Back to top
 
 
IP Logged
 
Olivier du Berry
Ex Member


Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #28 - 07/10/12 à 09:04:51
 
Quote:
Rien que le terme "médiéval" est victime d'abus. Je suis allé dimanche, pour faire plaisir à ma moitié, qui voulait visiter le site, au "marché médiéval" de Mehun/Yèvre, dans le Cher. Un florilège d'oreilles de lutin mal collées, de fausses blessures sanglantes bien comme il faut, de chaussures de sport portées sous des tuniques pseudo-templières... Les stands étaient encore pires: poteries régionales, bière en bouteille, t-shirts de dragons et de loups..., en bref, la seule chose qui faisait authentique était le château. ...
Ah ben je vois que ça ne s'est pas amélioré ... bien fait de ne pas y aller. Cool
Quote:
...Mais quelle image du Moyen-âge les visiteurs s'approprient-ils sur ce genre de manifestation?
Tout simplement celle qu'ils attendent !
Quote:
...Qu'on appelle ça des fêtes d'inspiration médiévale, comme on le fait pour les jardins, ça passerait encore mais là c'est de l'escroquerie intellectuelle.
On arrête pas de le scander.
Le badaud du dimanche vient ... bader. Il veut du gling-chklang-bière- frites-churros et glaces pour les marmots.
Pour l'histoire , c'est pas là qu'il doit aller, de toute façon il ne le veut pas. Il vient avec ses idées, il repart avec les mêmes. Et dire qu'il y en a qui prétendent faire de la pédagogie, je suis atterré.
"Panem et circenses" reste de circonstance.

@Berry medieval : bientôt la "fête médiévale" de Sagonnes (le 21-22 juillet) ^^... Si tu veux, je t'inviterais à boire une bière à la buvette du château  Wink ... ou tu passe à la maison, ce sera sans doute plus convivial; en plus il y aura des tentes médiévales plantées dans le jardin, le feu de camp en activité, et ton serviteur et sa chérie en tenue XIIe ! ...In Hortum meum


Back to top
 
 
IP Logged
 
Berry médiéval
Ex Member


Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #29 - 07/10/12 à 11:22:59
 
Dom Olivier, une bière et votre chérie en costume, vous savez appâter les gros poissons....
Sagonne, Sagonne, c'est encore là que j'ai vu les stands les mieux organisés. J'avais acheté à un Belge une tasse quadrilobée assez proche de ce qu'on trouvait en fouilles, qui a vu depuis passer par ses lèvres, et les miennes du même coup, pas mal de bonnes choses que mon médecin réprouve.
Si tu y es, il est possible que je vienne y faire un tour...
Back to top
 
 
IP Logged
 
lotus
Ex Member


Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #30 - 07/11/12 à 11:01:56
 
Le plus triste, les beaux sites, les beaux châteaux...... accueillent le plus souvent des "foires aux boudins".
Il est vrai qu'un "certain public"(majorité) apprécie...... Wink
Back to top
 
 
IP Logged
 
Hugues de Faing
Ex Member


Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #31 - 09/16/12 à 17:14:23
 
Encore un grain de sel...

Une remarque au passage. Le suffixe "-phile" est devenu absolument péjoratif dans le langage courant depuis certaines affaires belges et autres... Donc, se présenter comme "médié-phile", ça ne passera jamais. Or l'usage fait loi. Trouvez-moi un usage valorisant de ce suffixe ? Nécro-, pédo-, zoo- et j'en passe.

D'autre part, il faudrait peut-être aussi que la communication des plus expérimentés soit loyale et moins condescendante. Exemple. Je travaille sur mon manteau teutonique. Je cherche dans tous les sens. Je creuse des semaines. J'investis dans une laine haut de gamme des plus naturelles. Je demande conseil auprès des "savants" de la troupe. Je commande des boutons forgés coulés en Allemagne. Puis, plusieurs semaines plus tard, je lis sur un forum que le pseudo-expert de la troupe, mon "coach adoré, étale son "complet désaccord" avec ledit essai de manteau...

Il y a donc peut-être aussi une sérieuse remise en question à faire de la part de prétendus "ayatollas" de la reconstitution qui se la jouent "secte", alors que la recherche est continue, fragile, incertaine.
Depuis deux ans, je m'interdis un armet pour une prémilanaise d'après 1418. Et je découvre ce jour, une fresque italienne, signée et datée de 1407-1010 1410 qui en présente deux modèles différents. Donc, donc, donc.  Huh





Back to top
 
 
IP Logged
 
de montis vico
Contributeur
***
Déconnecté


tente la reconstitution
vertueuse, y a du boulot
!

Posts: 196
auvergne-bourbonnais
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #32 - 09/16/12 à 20:30:45
 
déjà entendre le terme de médiéphile sur une mèd plutôt que médiéviste, je trouve que déjà, il y a un effort (
ou de l'honneteté ou simplement un accés au langage)

Back to top
 

Les Compagnons du Sarment dHypocras
 
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 542
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #33 - 09/17/12 à 11:54:59
 
Les messages hors sujet ont été déplacés vers ce sujet..
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Bellabre
Pilier
****
Déconnecté


Apprendre, encore apprendre
et toujours apprendre.

Posts: 617
Bordeaux
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #34 - 09/20/12 à 21:42:05
 
Le hors sujet me renvoie sur une page d'erreur Sad
Back to top
 

Ah bein oui! Je comprends mieux là!
 
IP Logged
 
Eodhel
Admin
Déconnecté


Aut disce aut discede
(aprends ou va-t'en)

Posts: 19 542
Chateauneuf de Grasse (F-06)
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #35 - 09/21/12 à 07:22:25
 
Merci pour l'alerte : c'est corrigé. ^^   http://mediaephile.com/forum/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?num=1347812721
Back to top
 

Mieux vaut être petit chez les grands que grand chez les petits - ISO addict
Eodhel  
IP Logged
 
Cassetrogne
Pilier
CharteOK
****
Déconnecté


Si sibi pilosus legitimus
est.

Posts: 750
Re: Mediéviste ? Médiéphile  ?
Reply #36 - 09/21/12 à 08:32:52
 
Médiévaliste ?
Médiévaleux ?
Back to top
 
 
IP Logged
 
Page Index Toggle Pages: 1
Envoyer le fil Imprimer