Mediaephile - Reconstitution médiévale documentée/Histoire expérimentale - Forum & Ressources médiévales
http://mediaephile.com/forum/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl
2- Reconstit' - Compléments >> Reconstit' - Vocabulaire >> Fêtes, foires, rassemblements, réunions, off etc...
http://mediaephile.com/forum/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?num=1285761413

Message initié par Eodhel à 09/29/10 à 13:56:53

Titre: Fêtes, foires, rassemblements, réunions, off etc...
Posté par Eodhel à 09/29/10 à 13:56:53
Essayons d'éclaircir les choses :


Rassemblement = évènement qui regroupe des associations qui se déplacent à leur frais, qui ne seront pas défrayées ni payées. Il n'y a pas d'animations particulière à assurer, il n'y a en général pas de public. "Rassemblement" est peut-être plus ambitieux que réunion et donne peut-être une idée de plus grande ampleur que "réunion".

Réunion = voir Rassemblement. Le terme de réunion apporte peut-être une notion d'intimité, de regroupement plus restreint.

Off = rassemblement  sans public.


En général, les rassemblements, réunions et Off imposent un cahier des charges concernant les vêtements (incluant les habits militaires) et les accessoires (incluant les armes).


Fête = n'importe quel évènement festif sur le thème "moyen-âge", fête de village, fête de quartier. Les associations participantes sont défrayées et éventuellement payées (car des intermittents - peut-être les moins performants ? - sont parfois obligés de se faire employer par des assos, qui les rémunèrent tout à fait officiellement).
Il y a toujours du public.

Foire = voir fête.

Festival  = voir fête.
Je ne connais pas de cahier des charges "histo"  sur les fêtes ou festivals ou foires  "à la médiéval".



Exemples :

Provins est une fête "à la médiévale".
Les batailles de Malemort ou de Muret sont des rassemblements.
La sodebo L'assaut des Baux est une foire "à la médiévale"

Titre: Re: Vocabulaire : fêtes, foires, rassemblements, réunions, off etc...
Posté par Cab à 09/29/10 à 14:02:40
t'en oublie un ... lol .... le rassemblement inter troupe de reconstitution de bataille historique ou le cahier des charge est d'etre 1000 !!!!! le reste est secondaires, chacun fait comme y veut   ;D

Titre: Re: Vocabulaire : fêtes, foires, rassemblements, réunions, off etc...
Posté par amaury de bailleul à 09/30/10 à 07:58:52
Tiens, je vais profiter de ce post pour mon petit coup de gueule du matin  >:(

GN : jeu de rôle en grandeur nature, éventuellement costumé, sur n'importe quel thème, historique ou non, médiéval ou non.
Un GN est un jeu, n'a rien à voir avec la reconstitution et n'en est pas une forme abatardie.
Et une fête médiévale pourrie n'est pas un GN, le porteur d'un costume pourri n'est pas un GNiste et le GNiste n'est pas un sous reconstitueur arriéré.

Voila, c'est tout pour ce matin  ;)

Titre: Re: Vocabulaire : fêtes, foires, rassemblements, réunions, off etc...
Posté par Eodhel à 09/30/10 à 10:56:49
Bien noté  ;)

Je ne dirais plus "bon GN" à la place de "foire médiévalisante pas histo" ...

Titre: Re: Vocabulaire : fêtes, foires, rassemblements, réunions, off etc...
Posté par amaury de bailleul à 09/30/10 à 12:48:20
Je ne t'en veux pas, surtout que j'ai l'impression que GNiste remplace de plus en plus playmobil dans l'imaginaire reconstit'  ;)

Et puis de toute manière, il existe aussi des mauvais GN...

Titre: Re: Vocabulaire : fêtes, foires, rassemblements, réunions, off etc...
Posté par Eodhel à 12/01/10 à 10:57:09
En fait, il manque un évènement qui s'apparenterait, dans un autre contexte, à un congrès ou une convention anglosaxonne = un évènement avec des conférences et des animations à destination des intéressés (et non pas d'un public qui vient bader).  Mais ce n'est pas certain que le culturel, ça soit très moteur dans le hobby.

N'empêche, je rêve d'un truc comme ça.

Genre trois jours avec
- hébergement en gite d'étape pas trop moderne,
- une ballade en costume avec visite et commentaire, voire "étude" de monuments avec un guide ou historien digne de ce nom.  
- une ou deux conférences (bon, le terme est peut-être  pompeux et rebutant, disons "présentations") sur un sujet d'intérêt général (la céramique, les transports, les voyages, l'organisation sociale, l'école, les jouets.... pas les idées qui manquent ! ) avec un spécialiste du genre, documenté,
- et puis le reste du temps, bah, la vie quoi ! :)

Il faut juste un gite et un pré pas loin l'un de l'autre, le tout dans une région tranquille et dotée d'un patrimoine digne de ce nom.

On va dire que j'ai une idée fixe mais mon petit projet "sur le chemin de Compostelle" avec base pas loin du Puy en Velay,  visite commentée du Puy, hé bien ça serait une base pas si mal. ;)

Titre: Re: Vocabulaire : fêtes, foires, rassemblements, réunions, off etc...
Posté par Clémentine à 12/01/10 à 16:58:00
La ballade c'est très poétique mais chez nous on fait plutôt des balades dans notre magnifique vieille ville. ;)

Titre: Re: Vocabulaire : fêtes, foires, rassemblements, réunions, off etc...
Posté par Brusle Doictz à 12/02/10 à 00:02:00

Eodhel wrote on 12/01/10 à 10:57:09:
En fait, il manque un évènement qui s'apparenterait, dans un autre contexte, à un congrès ou une convention anglosaxonne = un évènement avec des conférences et des animations à destination des intéressés (et non pas d'un public qui vient bader).  Mais ce n'est pas certain que le culturel, ça soit très moteur dans le hobby.

N'empêche, je rêve d'un truc comme ça.

Genre trois jours avec
- hébergement en gite d'étape pas trop moderne,
- une ballade en costume avec visite et commentaire, voire "étude" de monuments avec un guide ou historien digne de ce nom.  
- une ou deux conférences (bon, le terme est peut-être  pompeux et rebutant, disons "présentations") sur un sujet d'intérêt général (la céramique, les transports, les voyages, l'organisation sociale, l'école, les jouets.... pas les idées qui manquent ! ) avec un spécialiste du genre, documenté,
- et puis le reste du temps, bah, la vie quoi ! :)


Je trouve l'idée très intéressante, même si je ne suis pas convaincu par la visite guidée en costume ^^'

Titre: Re: Vocabulaire : fêtes, foires, rassemblements, réunions, off etc...
Posté par Eodhel à 12/02/10 à 10:38:11

wrote on 12/02/10 à 00:02:00:
Je trouve l'idée très intéressante, même si je ne suis pas convaincu par la visite guidée en costume ^^'

Oui, ça peut sembler un peu clownesque, de loin.

Mais par exemple, la visite du cloître au Puy je te garantis que tu ne la vis pas de la même façon en jean-baskets qu'en robe-chaperon ;). Sinon quand je dis "guidée", ça ne veux pas dire bader derrière quelqu'un qui pontifie : il peut s'agir de l'un d'entre nous qui se serait particulièrement bien documenté pour signaler les points marquants.

Titre: Re: Vocabulaire : fêtes, foires, rassemblements, réunions, off etc...
Posté par Brusle Doictz à 12/02/10 à 12:16:13
Je vois :)

Les Lances de Bretagne ont fait une visite du Mont-Saint-Michel comme ça il y a quelques années (avant que je rejoigne l'asso :() : traversée de la baie à pied via un chemin sûr à travers les sables mouvants (et donc pas par la digue moderne), montée des marches vers l'abbaye sur les genoux (encore que je soupçonne certains d'embellir leurs souvenirs sur le coup !), puis visite "documentée" de celle-ci.

Sinon, je te remercie, car j'ai depuis quelques temps envie de faire des trucs autour des monnaies ducales bretonnes en impliquant reconstituteurs et historiens (et/ou personnes bossant dans les bibliothèques/musées etc.),  sans trop voir comment organiser ça... Une conf' peut être un bon support.

Titre: "Rassemblement" ou "off" ? C'est pareil ou pas ?
Posté par Eodhel à 09/23/11 à 08:00:00
.

Dans l'esprit de la majorité des participants, un "rassemblement" ou un "off" , c'est équivalent et il n'y a pas  de public (ou seulement moins de la moitié du temps).

Hé bien à Avignon, non, pas du tout !

A Avignon, un "rassemblement", c'est une fête-à-la-rillette comme les autres, avec des obligations de représentation au public et d'animation et un timing serré sur les deux jours.  Il n'y a même pas un jour sur deux sans public ni contrainte. Même le samedi, ils devront obligatoirement déléguer la moitié de leurs effectifs pour la parade Mickey, en plein milieu de l'après midi, ces punis-là ne pourront rien faire d'autre, les pauvres  :-[ ...

http://www.grand-sud-medieval.fr/forum/viewtopic.php?f=7&t=4939&sid=de3939f1c598e95110112c07d7edf2b9


C'est vrai que 750 personnes, ça engendre des frais autrement plus conséquents que pour 150 : location d'un terrain 5 fois plus grand, paiement de la location et de l'entretien des sanitaires, location d'une estrade et d'une sono, mise à disposition de bois de cuisson... On quitte le cadre convivial artisanal pour un cadre quasiment industriel, c'est une grosse entreprise, finalement.

Titre: Semi-off et semi-public
Posté par Eodhel à 03/28/09 à 16:24:13
Ah, oui, au passage un petit zoom sur le "semi-off". "Semi-off"  est de fait "semi-public" (selon comment on regarde la chose).
Mais "semi-off", ça fait mieux.

Samedi = montage des camps, pépère entre associations, sans public ; dimanche = présence d'un public payant son entrée.

Par exemple, les deux animations "rose d'or" à Avignon (et non "en", vu que c'est hors muraille...  [smiley=tresses06-hihihi.gif]) ont été du semi-public, comme le Baucéant à la Barben.

Autant dire que "le public" ne voit pas les associations au meilleur de leur forme : ripaille le samedi soir -->  il y a de la viande mal mal dégrammée, et des valoches sous les yeux le lendemain matin....  [smiley=06-mdr.gif].

Titre: Re: Vocabulaire : semi-off et semi-public
Posté par manolo de joinville à 03/29/09 à 10:21:17
Salut,Eodhel,
>:( tu as raison,il y a quelques années c'est ce que nous avions constaté avec ma femme à Souvigny(la fête dure une grosse semaine).

je te laisse imaginer la tête des "gars" le Week-end de cloture... [smiley=06-biggrin8.gif]
ce qui n'est pas le mieux pour "l'anim'" et le "commerce"....
A+

Titre: Re: Vocabulaire : semi-off et semi-public
Posté par Eodhel à 03/29/09 à 11:05:07
Hum.
Est-ce que tu voudrais dire que même avec du public le samedi, il y a beuveries et abus de boissons alcoolisées ?


Rhôôô, avec des armes à manier le lendemain, ça ne serait pas sérieux : tu dois faire erreur.  [smiley=tresses06-hihihi.gif]

Titre: Public, pas public,  payé, pas payé... "je ne vois pas le problème"
Posté par Eodhel à 08/31/12 à 09:41:06
http://lajoieuseaguille.superforum.fr/t5586-campement-semi-off-a-stenay#73277


Comme le souligne Laurent griffon sur FB  "je viens de voir un nouveau concept, le on le jour et off le soir " https://www.facebook.com/note.php?saved&&note_id=276652312441432


Il est temps de passer à d'autres définitions, même pour les rassemblements privés, pour bien se faire comprendre de TOUS...  ;D

Il faut désormais préciser :
- avec ou sans défraiement  
- avec ou sans PAF
- zéro public ou public présent
- avec ou sans cahier des charges respecté




Quote:
public / pas public, je ne vois pas trop le problème

Ca a l'air vachement compliqué et vachement pas clair pour certains, la notion d'immersion et de trouble à l'immersion à cause des badauds déguisés en XXI°s...


En fait, non, je crois que j'ai compris : pour celles (en général) qui ne font qu'accompagner,  glandouiller en public ou glandouiller sans public, cela peut revenir au même. Si on est détaché des astreintes "d'animation d'ateliers pour occuper les badauds", c'est sûr que ça fait peu de différence. Faire la popote ou s'occuper des gamins, ou gérer l'intendance, quand on est de toute façon en retrait, c'est vrai que ça ne change pas grand chose. Je les plains donc doublement, du coup.  :(



Titre: Re: Public, pas public,  payé, pas payé... "je ne vois pas le problème"
Posté par treps à 08/31/12 à 12:49:00
Dans ce cas précis c'est simple, histoire d'avoir des troupes gratuitement ils disent que c'est un rassemblement off mais ouvert au public de 10h à 18h :D


Eodhel wrote on 08/31/12 à 09:41:06:
 "je viens de voir un nouveau concept, le on le jour et off le soir "

Ce n'est pas si bête que ça, du temps où je faisais de l'animation, j'ai vu de nombreuses troupes qui, dès la fermeture au public du lieu animé, se dépêchaient de remettre leurs habits 21e et n'accordait aucune importance à l'immersion...

D'un autre côté s'ils fournissent un cadre médiéval propre à l'immersion, garanti sans public sur des tranches horaires définies et que les troupes présentes s'engagent à ne pas repasser en mode 21e dès le départ du dernier badaud alors ça pourrait être une idée à creuser (oui je sais c'est moi qui suis opposé à toute forme d'animation en public qui dit ça...).

Ce qui est gênant dans ce cas précis c'est que c'est uniquement pour avoir des troupes gratos, vu que c'est un off on ne va quand même pas défrayer les gens qui viennent pour le seul plaisir de participer à un off, et la présence du public, heu ben, heu, c'est juste comme ça, la journée, mais si, si c'est bien un off ;)

Pour le reste effectivement, tout comme le terme de reconstitution a été galvaudé il va falloir trouver un autre terme pour remplacer off car à ce rythme là bientôt toutes les foires au boudin seront des offs ou des semi-offs ;)

Bruno

Titre: Re: Public, pas public,  payé, pas payé... "je ne vois pas le problème"
Posté par Chabannes à 08/31/12 à 14:00:41
C'est une vaste blague de califier ça de off ou semi off...Heureusement qu'ils offrent un banquet le samedi soir..ça compencera peut être la pub mansongère^^.
je pense qu'ils veulent surtout attirer des gens de qualité qui ont tendance a fuir les foires au boudin comme la peste. Mais bon le concept et un peu foireu.
si je ne me trompe pas, j'ai un pote qui m'y a invité. je pense que la plus grande motivation pour aller là serais de revoir mon vieil ami le temps d'un week end et le reste...basta.

Titre: Re: Public, pas public,  payé, pas payé... "je ne vois pas le problème"
Posté par Eodhel à 08/31/12 à 14:45:19
Pour moi, il est clair que la présence de public est seulement un moyen  de permettre ensuite à l'association de faire des sorties ou des activités typiquement  internes à l'asso. Le public n'est pas un but.


Partant de là, si je dois avoir des contraintes de permanence d'atelier ou de figuration, il est clair qu'il faut une compensation.
Le plus classique, c'est un chèque pour l'asso (fête médiévale/Renaissance fayre).
Mais on peut aussi troquer un jour d'animation contre le prêt ponctuel ultérieurement d'un bâtiment  de caractère ou d'un terrain.

Dans le cas de Malemort, c'est particulier. :) D'abord parce qu'une année sur deux c'est "zéro public".   [smiley=tresses04-coeur.gif]  
Donc, on sait pourquoi on assure des ateliers/animations l'année où c'est ouvert au public (= c'est pour l'année suivante).  En plus, on peut profiter du terrain la veille (et éventuellement l'avant-veille) de l'accueil du public. Et puis le public là bas n'est pas pesant et  les heures d'ouverture permettent de profiter de la Dordogne (10h-18h).


Alors OK pour faire des animations gratos, mais encore faut-il savoir pourquoi et dans quel but. Si c'est juste pour rendre service à l'orga, il faut que l'orga vaille le coup qu'on lui rende service.  Et donc qu'on le connaisse un minimum. Du coup, je me demande encore plus quel est l'intérêt d'inviter des inconnus sur un forum . Mais peut-être que c'est juste une fausse manip de la part d'une personne naïve qui a cru bien faire ?

Sinon, c'est peut-être un nouveau concept : le camping médiéval = on met un terrain et des sanitaires à votre disposition et puis vous vous débrouillez, et votre participation aux frais se fait sous forme d'ateliers-à-badauds ?


PS : je ne vois pas trop l'intérêt de me déplacer un WE pour mettre des fringues XXI° de 18h30à 9h et faire le clown de 9h30à 18h. J'appelle ça du théâtre et c'est une approche qui ne m'intéresse pas.


Titre: Re: Public, pas public,  payé, pas payé... "je ne vois pas le problème"
Posté par Eodhel à 09/02/12 à 15:35:34
"les semi-off : kézako ???"
http://www.guerriersma.com/forum/viewtopic.php?f=39&t=10874



Vivement que les plémobiles intermitteux se trouvent d'autres activités où sévir, ça nous simplifiera la vie à tous.  [smiley=06-dents.gif]



Quote:
on sait tous ce qu'est un off et un on : Non. C'est quoi donc un "on" ? Jamais entendu dire ça. Ja-mais.
off : on reste entre nous , on a sa propre assurance, on paie ses déplacements son matos et et tousssa Ah, elle semble malade : ça s'explique et on aime puisqu’on passe des super moment entre cinglés de la même espèce ! :roi:
on : animations médiévales organisées recevant du public : on a aussi nos assurances mais les orgas aussi et c'est qui doivent assumer en cas de soucis Non. En cas de problème via une association, c'est le prez de l'asso qui trinque., on demande des participations 'pour les frais' : nourriture déplacements bois paille etc et on demande une participation parce que si on y va gratuitement on perd beaucoup de crédibilité : toute chose a un prix donc ce qui est gratuit est suspect :??: Heu ? Quelqu'un a suivi ?
et si on y va 'pour la gloire' ça va aussi diminuer la crédibilité des pros Ca, on s'en moque : officiellement, il n'y a pas de pro sur le secteur "plémobile" ; ils font tous du spectacle de rue = musique, jonglage, contes, danses... : on peut être amateur et très performant Ah ? Performant en quoi ???et alors ceux qui galèrent pour gagner leur pain vont continuer de le manger sec ! On s'en moque-bis
donc tout se tient ! presque le meilleur des mondes ! :top:

mais voilà la nouveauté : les semi-off :??: :??: :??:

quel cadre légal va s'appliquer ? un cadre légal pour régler quel problème ?
qui paie quoi et qui va payer de sa personne ? Tout dépend dans quel but on "anime" (voir messages précédent)

je sais de quoi je parle je viens d'en faire un ! j'ai gardé à l'esprit que c'était un off et j'ai passé un super we de 5 jours ! smile/thumb.gif

mais l'ouverture à du public fait de l'événement une animation médiévale traditionnelle avec 0€ de défraiement :??: Ah, un éclair de génie a traversé ce cerveau :)

tout passionné qu'on soit c'est assez rare dans le monde méd que de grands rentiers ou de généreux sponsors subviennent à tous les besoins d'une compagnie , sur un autre forum on vous dit 'ha ben si ça coute qu’un plein d'essence ' ah ben justement ça commence là ! tous les reconstituteurs sont loin de pouvoir se payer autant d'essence qu'ils le voudraient !
et avant de pouvoir montrer ce qu'on aime faut s'équiper et ben c'est pareil !matos, costumes qu'il faut refaire selon les histocrates -parce que ben ça change tellement vite - !!!!! et véhicule à peu près en état de rouler - je dois pas être toute seule dans ce cas...-

donc si on me demande sur une fête ce sera : toujours : les frais + une participation - et sans me brader de préférence mais très raisonnable Heu... on s'en moque aussi.

si je fais un off c'est à mes frais mais c'est des fois très loin et donc j'en fais peu parce que ben justement le carburant....et ça risque pas de s'arranger... Elle connait d'autres loisirs qui rapportent de l'argent ?

donc je repose mon dilemme :

mais voilà la nouveauté : les semi-off :??: :??: :??:

quel cadre légal va s'appliquer ?
qui paie quoi et qui va payer de sa personne ?



Il y a quand même une personne lucide sur laj (oui parce qu'apparemment, ça vient de là bas à l'origine et non du gsm. Et comme il se trouve que c'est visible sans abonnement... :D)

Quote:
J'ai l'impression que le terme "semi-off" n'est là que pour attirer les compagnies peu vigilantes en passant de la pommade pour justifier qu'il n'y a ni payement ni défraiement...

http://lajoieuseaguille.superforum.fr/t5586p30-campement-semi-off-a-stenay#73399

Titre: Re: Semi-off et semi-public
Posté par le va-nu-pied à 09/04/12 à 11:02:00
J'ajouterais que j'utilise aussi le terme "semi off" dans le cadre du tournoi d'archerie et d'arbalesterie de Sedan (pub on: le weekend du 22/23 sptembre /pub off). En fait c'est que nous ne prévoyions rien pour le public à par l'un de chez nous qui adore initier les enfants et si les enfants passent par là, il y a des chances qu'il fasse de l'initiation.

toutefois nous organisons ce tournoi sur le site du chateau de Sedan donc on ne peut pas fermer le chateau au public donc pour moi le terme semi off peu s'appliquer dans ce cas. Il y a heureusement très peu de personne qui passe par là.

Donc pour moi dans un cas spécifique on peut l'employer.

Quand dans un off pour moi on ne paie pas les assos ou les personnes venant, mais on fait payer l'entré au tournoi, l'an dernier le gagant était reparti avec un arc sur mesure de Yves Lauvray.

Chacun trouve midi à sa porte mais je pense que dans ce cas on peut utiliser ce terme.

Le va-nu-pied!


Titre: Re: Semi-off et semi-public
Posté par Eodhel à 09/04/12 à 11:19:07
Ca dépend du cadre du "tournoi".

Si c'est un tournoi d'archer costumés, avec vie, cuisine et accessoires vraiment médiévaux, au milieu des touristes, alors c'est une manifestation en public non payée/défrayée/subventionnée/etc..

Si c'est un tournoi d'archers où les archers viennent le temps du tir et rentrent chez eux ensuite, c'est seulement... une compétition d'archerie,  en costume.


:)


Enfin bref.
Au début où on utilisait ce terme, ça avait du sens, ça signifiait : zéro public, zéro subvention. Mais maintenant, ça  a de moins en moins de sens. C'est un peu comme si "fet'med" était devenu trop long à dire et que "off" s'était imposé à la fois pour aller plus vite, et à la fois pour faire genre "jargon d'initié". Ca m'apparait comme encore un truc que les gens qui ne font pas réellement de reconstitution ont piqué aux reconzeux, pour faire comme si, mais sans se demander pourquoi. :)

Titre: Re: Fêtes, foires, rassemblements, réunions, off etc...
Posté par Eodhel à 12/12/12 à 08:53:32

Eodhel wrote on 09/29/10 à 13:56:53:
Essayons d'éclaircir les choses :


Rassemblement = évènement qui regroupe des associations qui se déplacent à leur frais, qui ne seront pas défrayées ni payées. Il n'y a pas d'animations particulière à assurer, il n'y a en général pas de public. "Rassemblement" est peut-être plus ambitieux que réunion et donne peut-être une idée de plus grande ampleur que "réunion".

Réunion = voir Rassemblement. Le terme de réunion apporte peut-être une notion d'intimité, de regroupement plus restreint.

Off = rassemblement  sans public.


En général, les rassemblements, réunions et Off imposent un cahier des charges concernant les vêtements (incluant les habits militaires) et les accessoires (incluant les armes).


Fête = n'importe quel évènement festif sur le thème "moyen-âge", fête de village, fête de quartier. Les associations participantes sont défrayées et éventuellement payées (car des intermittents - peut-être les moins performants ? - sont parfois obligés de se faire employer par des assos, qui les rémunèrent tout à fait officiellement).
Il y a toujours du public.

Foire = voir fête.

Festival  = voir fête.
Je ne connais pas de cahier des charges "histo"  sur les fêtes ou festivals ou foires  "à la médiéval".



Exemples :

Provins est une fête "à la médiévale".
Les batailles de Malemort ou de Muret sont des rassemblements.
La sodebo L'assaut des Baux est une foire "à la médiévale"





Le bilan, deux ans après.

Le terme de "rassemblement", avec la notion de sérieux qu'il impliquait, vient d'être confisqué par les approximatifs qui désignent désormais sous ce terme les manifestations avec public  pour lesquelles ils ne sont pas défrayés.
Il n'y a aucune différence en terme de qualité entre leurs manifestations avec ou sans défraiement : aucune n'a de cahier des charges, les deux sont fréquentées par 99,9999% d'approximatifs.

Donc, à présent, quand vous entendez "rassemblement", il faut traduire par "pas de fric pour les assos"  au lieu de traduire par "pas de public" en pensant "de qualité.


Les mêmes approximatifs ont également confisqué le terme "off" (synonyme dans le hobby de "zéro public" et de "qualité"), toujours à cause du gage de sérieux qui était associé à ce terme dans le hobby. Certains ont toutefois inventé le semi-off : c'est à dire que des imbéciles ont créé la notion de...  "pas de public mais avec du public".


Toujours en provenance de la même fine équipe, nous trouvons à présent le "inn" (avec deux "n", oui, oui). Ils ont décidé que "inn" (avec deux n) est l'opposé de "off" (ils ne devraient donc pas tarder à parler de semi-inn...). Par conséquent, c'est ainsi qu'ils appellent une manifestation avec du public. Ils espèrent peut-être se débarrasser du terme "fête médiévale" qui renvoie immanquablement une image de carnaval ? Mais changer le nom du contenant ne changera pas le contenu, vu qu'ils y participent déjà...

Si vous trouvez une différence entre le "inn" et le "rassemblement" des approximatifs, faites nous signe !



Quand à nous, en reconz vraie, donc documentée,  c'est très simple :
- pour faire rentrer des sous dans la caisse de l'asso, nous participons de temps en temps à une "fête médiévale" de château/ville/village.
- nous privilégions les "manifestations sans public avec cahier des charges respecté" ; il y a en général une participation aux frais.  On appelle ça "off" parce que c'est implicite (et on enfume les usurpateurs qui n'y comprennent rien).




Mediaephile - Reconstitution médiévale documentée/Histoire expérimentale - Forum & Ressources médiévales » Powered by YaBB 2.5.2!
YaBB Forum Software © 2000-2019. All Rights Reserved.